Location de vacances pour un gîte et une chambre d’hôtes à Madagascar

Mar 19

Location de vacances pour un gîte et une chambre d’hôtes à Madagascar

Madagascar est la cinquième plus grande île du monde, couvrant une superficie de 587 000 km2. D’ailleurs, elle renferme l’une des plus riches biodiversités de la planète et présente une palette de paysages d’une variété incroyable. Elle constitue alors une destination idéale pour passer ses vacances. De plus, à Madagascar, il est facile d’y séjourner. On trouve notamment divers types de logements accessibles pour tout budget, allant de la simple case à des hôtels chics. Deux sortes d’hébergements méritent la curiosité, à savoir les gîtes et les chambres d’hôtes.

Se loger dans un gîte

Les gîtes sont des habitations meublées offerts en location aux touristes pour une courte durée. Ils comportent généralement des chambres, une cuisine équipée d’appareils ménagers et une salle d’eau. Donc si un établissement remplit ces conditions, il sera considéré comme étant un gîte. Ce dernier pourrait alors s’agir d’un appartement, d’une villa ou encore d’une maison. Quand vous logez dans ce genre d’hébergement, vous serez indépendants. C’est-à-dire que le propriétaire ne vous doit qu’un minimum de service. On vit ainsi comme chez soi : on nettoie, range, fait son lit et cuisine. À la fin de son séjour, les lieux doivent être propres sinon il faudra payer un forfait ménage. Les gîtes sont classées selon les conforts qu’ils donnent à ses occupants. Ces derniers peuvent aller de 2 à 15 personnes.

S’héberger dans une chambre d’hôtes

Les chambres d’hôtes sont des pièces meublées d’une habitation que le propriétaire met à disposition des touristes. Ce type d’hébergement constitue pour les voyageurs la méthode idéale pour fréquenter et mieux connaître les autochtones. Les chambres d’hôtes forment de beaux endroits de location de vacances pour passer d’agréables moments en famille. Les locataires paieront les nuitées, les petits déjeuners et la taxe de séjour fixée par la municipalité. Le nombre des chambres est limité à 5, tandis que l’effectif des occupants est restreint à 15 personnes. De plus, vous partagerez la maison avec le propriétaire et vous adapterez à ses horaires. Un service de table d’hôte est possible sur demande. Par ailleurs, chaque pièce doit posséder une salle d’eau et un WC ainsi qu’un linge de maison.

D’autres façons de s’abriter

Il existe d’autres manières de se loger à Madagascar. Il y a notamment le camping que vous pouvez faire dans tous les terrains des parcs et réserves. Il vous suffit de payer un petit droit. Pour l’installation, il vaut mieux apporter son propre matériel, une moustiquaire, des vivres et des réserves d’eau minérale. Le camping est une excellente alternative puisque les hôtels se trouvent souvent loin des sites qu’on visite. Il y a ensuite les petits hôtels pas chers. Ils sont habituellement constitués de bungalows au mur « falafy » ou encore en dur avec toit de palme. Le sol peut être en ciment ou en béton ciré. D’ailleurs, on y trouve un lit avec un matelas en mousse, une ampoule et parfois une terrasse devant pour lézarder.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *