Les palmiers à cire, les géants de la Colombie

Sep 23

Les palmiers à cire, les géants de la Colombie

Le palmier à cire est l’arbre national de la Colombie et on ne le trouve que sous ces latitudes. C’est le palmier qui détient la plus grande hauteur : 57 mètres de haut ! De quoi donner le vertige ! Mais ce n’est pas tout, c’est aussi l’espèce qui peut  se développer à plus altitude jusqu’à 3,200 mètres d’altitude.

 

Si nous voulons rencontrer ces géants de la nature face à face, nous pouvons aller dans la Vallée de la Cocora.

Son nom, Cocora, qui signifie étoile de l’eau, a été attribué par l’ancienne tribu des Quimbayas qui ont vécu dans la région jusqu’à l’arrivée des Espagnols. Ce sanctuaire naturel situé dans la cordillère des Andes accueille traditionnellement des touristes désireux d’observer ces géants verts.

La vallée est belle ; peu importe où vous regardez, vous êtes absorbés, voyant ces énormes montagnes se cacher parmi les nuages et admirant les palmiers gigantesques se perdre vers le ciel.

 

Une alternative moins massive

 

Mais attention, tant de beauté attire des touristes qu’il est parfois impossible de profiter de cette vallée dans le silence et l’harmonie.

Heureusement, ces dernières années, différentes initiatives de tourisme responsable ont vu le jour pour décharger un peu de la célèbre vallée et offrir des alternatives plus durables.

C’est le cas de l’Hacienda La Carbonera

Appelée la petite sœur de la Vallée de la Cocora La Carbonera c’est une belle forêt qui se caractérise par la plus forte densité de palmiers à cire par mètre carré. Le lieu est moins touristique que la vallée de Cocora et tout aussi beau. Un endroit vraiment charmant, calme mais question température, il fait tout de même relativement froid, nous vous recommandons donc de prendre un manteau.

 

Située à 2h de ces vallées Salento, un village très authentique et à ne pas manquer.

Depuis Salento faites une excursion en Jeep qui vous emmèneront directement dans à l’affût des palmiers géants et de cette vallée en présence de ces montagnes. Lors du vous verrez sûrement les montagnes enneigés du parc de la Sierra Nevada

Une fois à La Carbonera et après une agréable visite guidée, vous pourriez même descendre vers Salento à bicyclette sur un sentier très bien préparé avec une très légère pente.

C’est 3 heures de descente mais l’expérience en vaut la peine !

 

En plus du palmier à cire, en se promenant dans ces vallées, nous pouvons trouver une grande diversité d’autres plantes, des champignons et de nombreux oiseaux, en particulier le colibri.

 

Salento, un village tout charme

 

Comme nous l’avons déjà dit, on accède à la vallée de la Cocora depuis le village tranquille et touristique de Salento, un des plus beaux villages du département du Quindío, caractérisé par son architecture colorée et soignée.

L’offre d’activités au départ du Salento est très large. En plus de la visite de La Carbonera ou de la vallée de la Cocora, nous pouvons visiter les fameuses fermes de café, faire de l’équitation ou du vélo à travers les environs magnifiques (et très verts) du village et même faire un point sensation grâce à la tyrolienne impressionnante qui vous fait survoler milieu une forêt.

 

Quelle que soit l’activité que vous ferez ici, cela sera agréable !

En brève Salento est un endroit vraiment charmant, marcher dans ses belles ruelles, observer sa belle architecture ou manger dans ses restaurants pittoresques seront toujours une belle expérience.

 

Cependant nous vous proposons quelques-unes de nos activités préférées à Salento :

 

  • Profiter des nombreux endroits pour prendre un café : situé au cœur de la zone cafetière, il est normal qu’à Salento nous goûtons l’un des meilleurs cafés du monde. Il existe de nombreux types de café, alors n’hésitez pas à en essayer autant que vous le pouvez, vous remarquerez la grande variété de notes de saveur que vous pouvez trouver dans chaque tasse.

Notre préféré : Café Don Matías 😉

  • Jouer au Tejo : Le Tejo, considéré comme le sport national de la Colombie, est un jeu qui consiste à lancer un disque métallique sur des terrains en terre battue pour faire exploser quelques mèches (papier avec de la poudre à canon), qui sont dans une zone délimitée appelée bocín. C’est vraiment amusant et dans les clubs, on trouve toujours une très bonne ambiance et des gens ouverts au partage, alors n’hésitez pas à demander à un local « dónde puedo jugar tejo? », il vous donnera sûrement les meilleurs conseils et pourrait même finir par jouer avec vous.
  • La Calle Real : c’est l’artère principale du Salento, c’est un boulevard commercial où vous pouvez trouver des restaurants, des bars, de l’artisanat et des endroits pour déguster un délicieux café.
  • Alto de la Cruz : au bout de la rue Real, il y a des escaliers qui vous mèneront à cet endroit, c’est un point de vue dans lequel vous pouvez avoir une excellente vue sur la ville et la vallée environnante.
  • Plaza Bolívar : c’est la place principale du Salento, c’est un endroit très fréquenté, autour il ya plusieurs restaurants, bars et cafés. L’ambiance à 18h est très locale et divertissante.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *