Les 5 meilleurs VPN à utiliser en Chine

Jan 18

Les 5 meilleurs VPN à utiliser en Chine

Si vous prévoyez un voyage en Chine bientôt, vous devrez penser à votre protection Internet à l’avance. Si vous êtes déjà sur place, dans de nombreux cas, vous ne pourrez même pas accéder aux applications des différents fournisseurs Internet étranger.

Les étrangers qui arrivent en Chine pour travailler ou voyager doivent rapidement se rendre compte que bon nombre de leurs sites Web et applications de médias sociaux préférés sont bloqués et injoignables dans le pays.

Certains des sites Web bloqués dignes de mention sont : : Google, YouTube, Facebook, Snapchat, Twitter, Instagram, et la plupart des sites d’actualités occidentales et plusieurs autres du même type. Cette censure de l’Internet à l’échelle nationale est souvent appelée familièrement le « Great Firewall of China ».

La grande majorité des étrangers en Chine utilisent un VPN (ou Virtual Private Network) comme application pour contourner ce pare-feu et accéder aux sites et applications bloqués. Un VPN fonctionne essentiellement comme un intermédiaire qui transmet (crypté) le trafic Internet entre l’utilisateur et le site Web bloqué auquel l’utilisateur veut accéder.

Mais à présent, découvrez les 5 meilleurs VPN à utiliser lors d’un voyage en Chine :

 

  1. NordVPN – le meilleur VPN pour la Chine

NordVPN se distingue notamment par ses caractéristiques de sécurité. Votre connexion au serveur VPN sera bien sûr cryptée à l’aide des technologies les plus sécurisées disponibles aujourd’hui.

Selon les conditions d’utilisation, on utilise soit le protocole de sécurité IPsec (Internet Protocol Security) IKEv2 (Internet Key Exchange Version 2), soit la technologie OpenVPN avec AES (Advanced Encryption Standard) avec une clé 256 bits.

 

  1. ExpressVPN

ExpressVPN utilise également AES avec une clé de 256 bits. Ce cryptage peut être utilisé avec le protocole OpenVPN via UDP (User Datagram Protocol) ou TCP (Transmission Control Protocol).

Pour des applications spéciales (par ex. pour l’exploitation sur certains routeurs), vous pouvez également régler les anciens protocoles L2TP (Layer 2 Tunneling Protocol) et PPTP (Point-to-Point Tunneling Protocol). Si vous sélectionnez l’option « Automatique » recommandée, ExpressVPN sélectionnera le protocole le plus approprié pour vous.

Une caractéristique utile d’ExpressVPN est que votre trafic est mélangé avec celui des autres utilisateurs. De cette façon, il est garanti que personne ne peut vous attribuer le trafic de données. Pas même si quelqu’un réussit à casser le cryptage.

 

  1. VyprVPN

VyprVPN vous propose OpenVPN, L2TP/IPsec et PPTP sous le nom Chameleon ainsi qu’un protocole OpenVPN non modifié avec cryptage 256 bits.

La technologie Chameleon manipule les métadonnées des paquets envoyés avec OpenVPN pour les empêcher d’être détectés par DeepPacket Inspection (DPI).

Cette fonction est unique et pourrait devenir extrêmement importante à l’avenir. Si un jour la Chine commençait à bloquer techniquement l’utilisation du VPN, VyprVPN pourrait être le seul fournisseur dont le service VPN fonctionne encore.

Le DPI est une procédure dans laquelle, en plus de la partie données d’un paquet, la partie en-tête est également examinée pour certaines caractéristiques qui peuvent fournir des informations sur votre utilisation d’Internet.

Il est également utilisé notamment par les autorités chinoises pour détecter l’utilisation des services VPN.

De plus, VyprVPN vous protège avec un pare-feu qui est installé sur les serveurs de ce fournisseur et bloque le trafic entrant non sollicité.

VyprVPN vous propose également un killswitch, mais vous devez l’activer et le configurer vous-même dans les paramètres.

 

  1. CyberGhost

CyberGhost utilise également un cryptage AES 256 bits. Les protocoles VPN que vous pouvez définir incluent OpenVPN, L2TP et IKEv2.

CyberGhost offre une fonction similaire à ExpressVPN sous le nom « IP-Sharing ». Les données qui vous sont transmises seront mélangées à celles d’autres utilisateurs. De cette façon, personne ne pourra vous les attribuer sans ambiguïté. Vous partagez l’adresse IP qui vous a été attribuée par le fournisseur avec plusieurs autres utilisateurs, en quelque sorte.

Un killswitch est automatiquement activé sur CyberGhost. Il bloque immédiatement toutes les connexions Internet si la connexion VPN est perdue.

De plus, CyberGhost offre des fonctionnalités qui bloquent activement les logiciels malveillants, la publicité et le suivi de votre comportement de navigation et vous redirigent par défaut, si disponible, vers la version https des pages que vous visitez.

 

  1. PureVPN

Avec PureVPN vous pouvez utiliser OpenVPN sur UDP et sur TCP. Vous pouvez également choisir entre les protocoles IKE (Internet Key Exchange), SSTP (Secure Socket Tunneling Protocol), L2TP et PPTP.

PureVPN crypte également vos données avec 256 bits et vous offre un killswitch, que vous devez activer vous-même dans les paramètres. Il existe également une protection contre les logiciels malveillants, les sites Web malveillants et les virus.

De plus, PureVPN vous offre, selon le fournisseur, des serveurs optimisés spécialement pour la Chine.

 

La situation en Chine

La Chine est l’un des pays où le blocage d’Internet est le plus étendu au monde. En plus de Google, Facebook, YouTube, Twitter et Instagram, des milliers d’autres sites Web et offres sont bloqués par le « Grand Pare-feu de Chine ».

La Grande Pare-feu comprend également un programme complet de surveillance et de censure. Ainsi, les remarques impopulaires sont poursuivies même dans les réseaux sociaux, qui sont en réalité autorisés en Chine.

Le Citizen Lab de l’Université de Toronto, par exemple, a récemment publié une étude à ce sujet.

Après tout, il faut bien sûr s’attendre à la cybercriminalité habituelle en Chine et être particulièrement prudent dans les réseaux WLAN publics.

Ce sont toutes de très bonnes raisons d’utiliser un service VPN. Toutefois, l’utilisation des services VPN a été interdite avec l’introduction de la loi de 2017 sur la cybersécurité.

Selon les instructions de sécurité du ministère des Affaires étrangères pour la Chine, il n’y a aucun cas connu où des étrangers ont été poursuivis pour avoir utilisé un service VPN, mais cela peut changer à tout moment.

Cependant, le blogueur Josh Summers, qui vit en Chine depuis plusieurs années, rapporte un incident dans lequel son téléphone portable a été bloqué par les autorités.

Il a ensuite dû se rendre à la police où son téléphone n’a été déverrouillé qu’après que toutes les applications non autorisées aient été retirées.

Les applications VPN de la plupart des fournisseurs ont d’ailleurs été supprimées des appstores chinois, vous devriez donc installer une application correspondante avant de commencer votre voyage.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *