PRESENTATION INTERNATURA

Mai 08

PRESENTATION INTERNATURA

Forestier de formation, après six ans d’expérience professionnelle au sein de la filière bois en France, le 7 janvier 1996, à l’âge de 27 ans, je suis parti réaliser mon plus grand rêve : faire le tour du monde à vélo.

Je n’avais jamais voyagé à vélo avant d’arpenter les grands boulevards de Los Angeles.  Mon voyage était planifié pour 3 ans mais il aura finalement duré 6 ans parcourant plus de 100 000 Km à vélo à travers 70 pays, sur les cinq continents (Visiter le site internatura-frcr.com pour en savoir plus). Je suis  revenu complètement ébloui par tout ce que j’avais vu et surtout vécu, j’avais le sentiment d’avoir étudié 6 années à l’Université de la Vie !

A mon retour, je fus invité à écrire son récit de voyage (voyager à vitesse humaine – Editions Cléa) par un ami forestier que j’avais connu lors de mon passage au Costa Rica. Durant ces 3 mois d’immersion je suis tombé amoureux d’une forestière Costaricienne et du Costa Rica.

Finalement, le destin m’a conduit à m’installer sur mon continent de prédilection : L’Amérique Latine !

Je n’ai  pas repris mon activité de forestier car je n’ai pas senti d’opportunités s’ouvrir dans le domaine de la forêt tropicale mais mon désir très fort de partager ma joie de vivre et ma passion d’apprendre et de découvrir m’ont conduit à créer ma petite entreprise (internatura-frcr.com ) dans le domaine de l’écotourisme.

 

Mes voyages ne sont pas réservés forcément à des clients sportifs, par contre ils sont conçus pour des clients désireux de voir le « Vrai Costa Rica « en dehors des sentiers battus et qui souhaitent comprendre les rouages du pays, mon but étant que les visiteurs que j’accueil repartent enchantés de leur séjour et enrichis par tout ce qu’ils auront découvert et appris au contact des Costariciens.

Je favorise les petites structures touristiques gérées par des Costariciens et prête attention à ce que les endroits que je visite aient une vision  de la gestion durable  des ressources. Bien sûr, l’humanisme fait partie de mes valeurs et je me rapproche donc de partenaires partageant les mêmes valeurs.

Je souhaite rester à ma petite échelle, seul dans mon entreprise, afin qu’elle reste à l’échelle humaine et que mon travail reste aussi diversifié. Au sein de mon entreprise, j’assume toutes les taches : Je recherche mes clients dont la très grande majorité arrivent à moi grâce au bouche à oreille, je conçois les circuits, je réserve et paie mes prestataires et je guide mes clients.

Je ne fais pas du volume (entre 40 et 50 clients à l’année) mais privilégie l’originalité et la qualité des voyages que j’organise. Mes groupes sont composés de 2 à 12 clients, en moyenne, ces dernières années, le nombre moyen de clients par groupe doit tourner autour de7/8. J’ai des voyages types mais suis capable de proposer des voyages sur mesure (lune de miel écotouristiques, voyages multi activités, voyages à thèmes, programme conçu en fonction de la saison,……). J’ai souvent la chance que les gens qui me contactent forment leur propre groupe mais parfois je défini une date pour un type de voyage et contact des clients potentiellement intéressés pour former moi-même le groupe. J’accueil parfois des familles avec des enfants en bas âge ou des ados.

Je travaille peu avec des hôtels conventionnels (4 à 5 nuits sur un séjour de 14 nuits) mais plutôt avec des auberges, des projets communautaires ou des petits hôtels sympas, mes prestataires sont devenus au fils des années des amis.

 

Mes clients qui ont découvert le Costa Rica en ma compagnie me sollicitent pour un autre voyage  dans un autre pays, depuis quelques années je leur propose  de nouvelles destinations telles que l’Ouganda (3 voyages déjà organisés) et la Colombie (2 voyages déjà organisés). Je ne choisis pas les nouvelles destinations au hasard, en effet, il s’agit des pays que j’affectionnais particulièrement de découvrir dans lesquels j’ai préalablement voyagé  et qui m’ont séduits.

 

Quand je ne travaille pas sur mes voyages, je cultive deux morceaux de terre (7 hectares sur la façade Pacifique + 2 hectares sur la façade Caribes) où je fais pousser d’innombrables espèces forestières et fruitières, mon but étant de vivre en autosuffisance en cultivant de manière BIO, assez passionnant.

 

Je travaille parfois (1 fois par an) en tant que Fixeur pour des chaines de télévisions, cela me permet de connaitre davantage les rouages du pays dans lequel je vis et d’enrichir mes connaissances sur des sujets aussi divers que : la pêche aux ailerons de requin, la culture de l’ananas, les communautés indigènes, les besoins en eau, la protection des rivages,……… J’aime retransmettre à mes clients ce que j’apprends sur mon pays d’adoption.

 

 

Je travaille parfois avec des agences de voyages françaises telle que :

Escursia (tour Orchidées)

Semelles au Vent (tour Randonnée)

Vision d’ailleurs Voyage – Dijon

 

Je suis également le réceptif pour une petite association Lyonnaise qui s’appelle CEVIED.

 

Jusqu’à présent je n’ai reçu que 2 clientes Québécoises mais grâce à un article qui a été publié dans le magasine Espaces, j’ai eu cette dernière année davantage  de contacts.

 

J’ai également travaillé avec des Suisses (tour vélo) ainsi que des Belges.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *