Comment partir en camping avec votre chien ?

Mai 31

Comment partir en camping avec votre chien ?

Le camping reste un moyen privilégié de voyager pour beaucoup de Français, mais la présence d’un chien peut rapidement compliquer les choses en matière d’organisation et de sécurité. Voici les bonnes pratiques.

Où aller et comment voyager ?

Si vous faites du camping sauvage, il n’y a pas à se soucier particulièrement du lieu de vie si ce n’est le respect des lois en vigueur. Si vous résidez dans un camping traditionnel, assurez-vous en amont que les chiens sont acceptés, ce qui n’est pas toujours le cas. Il peut également y avoir un supplément faisant gonfler la note.

Pour la route, votre chien devient un passager comme un autre. Or, il est très facile d’être dans une voiture surchargée quand on part dans un camping. Les tentes, les vêtements, les réchauds, le matériel de plage et autres accessoires remplissent votre coffre. Pourtant, vous devez trouver l’espace disponible pour mettre le matériel du chien et l’asseoir confortablement pendant la route.

Mettre un siège auto ou une housse sur la banquette permet de lui garantir une place agréable tout en évitant qu’il ne salisse trop votre voiture. Faites des arrêts fréquents pour qu’il puisse uriner et se dégourdir les pattes. S’il fait chaud, pensez à l’hydrater régulièrement. Il existe même de petits vaporisateurs pour humidifier son pelage.

Vivre au camping avec un chien

Dès l’arrivée, l’accueil du camping vous donnera normalement les règles à suivre pour votre animal. Généralement, cela consiste à faire preuve d’hygiène et d’éviter de laisser votre chien sans laisse, ce qui s’avère plus compliqué qu’on ne le pense dans le cadre d’une semaine au camping. Les campings se montent intransigeants avec les cacas des chiens et on comprend pourquoi puisque si d’autres touristes marchent dedans en tongs, ils ne seront pas très heureux…

Sur votre emplacement, il estimpossible de bloquer le chien à moins de créer des barrières. Il n’est pas non plus question de mettre une clôture anti-fugue dans un camping… Par contre, si vous avez une très grande cage comme celles présentées sur be-happy-jodie.fr, vous pouvez laisser le chien dedans les quelques fois où vous êtes obligé de vous absenter (ex : pour se laver aux douches communes).

Il est évidemment obligatoire d’avoir un chien bien dressé au rappel et qui reste à vos côtés sous peine que vos journées ne soient un calvaire. La nuit, mettez le chien dans une tente. Si vous l’attachez dehors, à un arbre ou à un piquet, il risque de se mettre aboyer au premier bruit suspect et vous n’êtes pas à l’abri de gestes malintentionnés de la part d’inconnus.

Sortez votre chien le plus souvent possible pour qu’il puisse revenir à l’emplacement fatigué, ce qui l’aide à rester calme dans le camping.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *