L’ouest sauvage – La Costa Verde

Oct 22

L’ouest sauvage – La Costa Verde
Ici le temps s’arrête, on oublie tout ce qu’il nous tracasse… on a envie de s’y perdre
C’est l’endroit pour un « thé dans le désert  et une escapade pour rêveurs «
Cette côte est magique, le quintessence de l’endroit sauvage, ou il n’y a que peu de vie autour d’un paysage inattendu au cœur de la méditerranée
La  » Costa Verde » s’étale sur 47 Km entre Capo Frasca au nord, et Capo pecora au sud. Une enfilade  de longues plages de sables bordées de dunes qui apparaissent au loin comme une tache ocre au milieu du tapis vert foncé qui donne le nom à la Costa Verde.  Hautes de près de 100 mètres, leur couleur varie du gris au jaune pâle ou à l’ocre, formant un petit desert d’environ 5Km carré. Le sable est accrochée par des genévriers séculiers, lentisques et truffes de végétation, les dunes modelées par le mistral, pénètrent à l’intérieur des terres sur plusieurs kilomètres, ici le silence est rompu seulement par le bruit du vent… et le chant des cigales.
La nuit est aussi le moment que préfèrent les tortues de mer Caretta caretta pour déposer leurs œufs sur la plage, entre juin et juillet.
Si vous osez braver la chaleur, montez sur les dunes, vos sens en seront récompensés car la vue est surprenante et magique
Les plages plus emblématiques sont celles de « Piscinas » et « Scivu » , accessibles que par la mer ou par l’étroite route de terre qui reliait jadis le village minier d’Ingurtosu à l’embarcadère où les navires minéraliers venaient s’amarrer pour charger les mineraux.
Le village au cœur de cette région est « Torre dei Corsari » (tour des corsaires) qui tient son nom d’une des tours sarrasine disséminées dans toute la Sardaigne.
Perché sur la cote, domine les falaises et les dunes en même temps : le coucher de soleil depuis les terrasse des ses restaurants, hotels, villas est fantastique
Torre dei corsari est le lieu idéale pour rayonner dans cette région et partir à la découverte des autres plages ainsi que pour visiter les anciennes mines de Ingusrtosu et Montevecchio (voir mon article sur les mines)
Je vous préviens par contre, rien n’est vraiment à côté de rien, les routes sinueuses longent la cote et d’une localité à la suivante il y a toujours des bons trajets à prevoir!
Le jeux en vaut la chandelle pour moi car le calme des lieux et la vue récompense toujours les efforts !
A torre dei corsari le paysage est très varié : une succession de petite criques et au nord la plage de «Is Arenas ‘e S’Acqua e S’Ollastru » d’une étendue d1,5 Km environ egalement bordée des belles dunes.
Longez la cote, jusqu’à Portu Maga, ex station balnéaire – village vacances construit dans les année 70 avec une architecture rappelant la Grèce.
C’est etonnant, aujourd’hui les lieux sont presque abbandonnés, façe à une plage que même le 15 aout sera le havre de paix parfait pour fuir le bruit du tourisme de masse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *