Voyage en Algerie – Oran

Jan 24

Voyage en Algerie – Oran

Située au nord-ouest de l’Algérie (à exactement 432 km de la capitale), Oran est la deuxième plus importante ville algérienne. Elle est une étape incontournable lors d’un voyage en Algérie. Surnommée La Radieuse, c’est une ville très agréable et culturellement vivante, ses habitants sont dotés d’un savoir vivre et d’une grande hospitalité, connue aussi de son mélange architectural, d’un beau contraste entre mer et collines, qui dessinent la célèbre corniche oranaise.

Ce qu’il faut visiter :

La mosquée de Hassan Pacha : un symbole ottoman d’Oran, elle fut construite en 1976 sous l’ordre du Pacha Baba Hassan pour fêter le départ des espagnols. Elle été d’abord occupée par les s française, elle fut ensuite rendue au culte musulman en 1833. Plus tard, sur ordre de napoléon III, elle est restaurée une première fois – c’est pourquoi les armes de l’Empereur ont été posées en signe de remerciement sur les voûtes de l’entrée. La mosquée a été classée au titre des monuments historiques. Octogonal et orné de faïences qui signent l’influence ottomane, son fin et délicat minaret s’élève telle une flèche vers le ciel. Son toit est plat et couvert en son centre d’une grande coupole entourée de petits dômes, elle fait un petit peu rappeler la Sainte Sophie (Istanbul).

Chapelle et fort de Santa-Cruz : Du plus pur style espagnol, cette forteresse était le point de défense d’Oran pendant l’occupation espagnole au XVIe siècle. D’abord la route qui y mène est très agréable, entre les montagnes, vous aurez l’impression de faire une escapade à la campagne alors que vous êtes toujours en ville. Santa-Cruz est posée sur la crête du massif de l’Aïdour, l’endroit vous promet donc une vue époustouflante….  A L’est sur tout Oran et à l’ouest vous donnez sur la baie de Mers el-Kébir, le grand port militaire. Cette forteresse (aujourd’hui une chapelle) fut construite par les Espagnols entre 1577 et 1604 pour protéger Oran des attaques pirates. En la visitant, vous remarquerez qu’il y fait toujours frais, malgré la chaleur. Vous déambulerez dans la salle de garde, les magasins de vivres et les espaces d’habitation. Trois citernes, dont la plus importante avait une capacité de 300 000 litres, permettaient à l’époque de récupérer l’eau de pluie. L’ensemble est parfaitement conservé.

Cathédrale du Sacré-Cœur : devenue bibliothèque d’Oran. Lors de l’occupation française, le clergé d’Oran estimait que la ville manquait de lieux de culte. La construction commença alors en 1904 et se termina en 1913. La cathédrale du Sacré-Cœur est, à l’époque, la première construite en béton armé sur le territoire français. Aujourd’hui, elle est devenue bibliothèque municipale et accueille chaque jour de très nombreux étudiants oranais.

La Mosquée Abdellah Ben Salam : la communauté juive installée à Oran ne manquait pas de lieux de prières mais étaient trop petits et dispersés, c’est alors que le rabbin Simon Kanouï a pris l’initiative de construire celle qui sera la plus belle et la grande synagogue d’Afrique du Nord, dont on a dit que les pierres avaient été acheminées de Jérusalem. Les constructions commencèrent en 1879 et le bâtiment fut inauguré le 12 mai 1918. Le bâtiment fut transformé en mosquée juste après l’indépendance. Sa façade est ornée de deux tourelles de 20 mètres de haut et coiffées de deux coupoles. À l’intérieur, ses trois portes surmontées de vitraux s’ouvrent sur la nef que supportent des colonnes de marbre rouge. Sur chaque vitrail, vous retrouverez l’étoile de Salomon.

Et pour terminer votre voyage organisé en Algerie, n’oubliez pas de faire un tour au célèbre front de mer d’Oran, d’aller apprécier le magnifique coucher du soleil sur les roof top de l’hôtel Méridien, Sheraton ou au Four points by Sheraton, déguster la célèbre paella de Hadj Paella à Ain Turk (un endroit atypique et simple, vous serez servi par le chef et sa femme très hospitaliers) ,et bien sûr si vous partez en été, nagez sur les magnifiques plages de la corniche et profitez de l’eau transparente que vous offre Oran.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *