Loisir a Madagascar

Août 03

Loisir a Madagascar

Devenus une tradition à Madagascar, les combats de coqs sont considérés comme étant une véritable pratique ancestrale. La plupart du temps, les combats se déroulent le week-end au gallodrome pouvant accueillir jusqu’à 400 spectateurs, voire même plus. Au gallodrome, les paris sont acceptés et les mises se jouent toujours en liquide. Mais dans certains cas, les combats de coqs se passent dans un terrain vague ou dans la cour d’un éleveur de coqs de combats. Pour certains coqueleux, les combats de coqs sont plus qu’un simple loisir. Pour eux, c’est un gagne-pain qui remplit leur bourse.

Par ailleurs, les coqs sont dorlotés tels des athlètes. Les éleveurs s’occupent de leur combattant en les vaccinant et en les entraînant. Pendant un combat, les coqs livrent bataille avec leurs ergots naturels. C’est l’arbitre de jeu qui proclame le vainqueur. Ce dernier est désigné quand l’adversaire perd un œil ou lorsqu’il est trop faible pour continuer à se battre. Parfois, le perdant fuit le combat et quitte le terrain, ce qui le disqualifie automatiquement. Un combat peut durer plus d’une heure et dans le gallodrome, l’ambiance est toujours au rendez-vous. À part les éleveurs, les spectateurs misent également de grosses sommes d’argent et supportent leur poulain jusqu’à la fin du match.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *