Les meilleures villes pour s’expatrier au Mexique

Déc 14

Les meilleures villes pour s’expatrier au Mexique

Cela vous dit d’être constamment entouré de plages paradisiaques, de beau temps et de repas aux milles saveurs ? Alors ne tardez plus et déménagez au Mexique, vous ne le regretterez pas. Vous profiterez d’une eau cristalline tout au long de l’année, des rues tout en couleur, de la musique au rythme des mariachis et pour terminer la soirée, une bonne dose de tequila, sans parler de la grande diversité de son patrimoine culturel. Que demander de plus ?

Vivre au Mexique

On entend souvent parler du Mexique en mal et pourtant, les retraités et les étudiants raffolent de cette destination pour s’expatrier et profiter d’un climat intéressant toute l’année. Voici un top 3 des villes mexicaines où il y fait bon d’y vivre !

Mérida

Également surnommée « la ville blanche », Mérida est la capital de l’état du Yucatan. Elle se trouve au nord-ouest de la péninsule éponyme. La ville sait séduire, avec son ambiance cosmopolite mais pourtant à taille humaine. A Mérida, on sent immédiatement une certaine quiétude qui y règne. En effet, elle est réputée pour ses rues sûres mais aussi pour son atmosphère pacifique.

Vous serez loin de l’agitation et de la surpopulation des plages de Playa del Carmen ou encore Cancun. Cette ville fascinante vous réserve encore quelques surprises que vous aurez à découvrir au fur et à mesure que vous vous y installiez. D’ailleurs, les sites Mayas valent le détour.

Contrairement aux croyances, Mérida n’est pas figé dans le passé. Elle propose une excellente combinaison entre scène culturelle dynamique et institutions récentes au premier plan. L’un des institutions la plus ancienne de la ville est sans nul doute le Théâtre Peon Conteras, inauguré en 1908.

Cet édifice est doté d’une architecture au style colonial, il s’agit de l’un des opéras-théâtres les plus célèbres du Mexique. C’est également le siège de l’Orchestre Symphonique du Yucatan. Il faut savoir que sa programmation regroupe autant de spectacles de danse que d’opéras, mais aussi des conférences et des festivals pour enfants.

Mérida abrite également un musée d’art populaire qui pousse les travaux d’artisans, aussi bien du verre, du bois que du textile. Il met en exergue le savoir-faire traditionnel des communautés autochtones, plus précisément ceux des Mayas. Pour plus d’informations sur la ville, n’hésitez pas à consulter des sites de voyages comme taohuaan.info.

Yucatan

Jusque dans les années 50, la presqu’île du Yucatan a été isolée du Mexique. La raison est due à un très mauvais état du réseau routier et d’un désir d’isolationnisme des habitants. Ainsi, on trouve à Yucatan un particularisme et une identité très caractérisée, ce qui fait tout son charme.

Au Mexique, les 10% d’indiens ont surtout élus domicile dans cette zone, pour vivre en communauté. Cela leur permet de conserver leur costume traditionnel aux milles couleurs.

Vous serez davantage séduit par la typicité et l’exotisme que l’on peut trouver dans cette région. Pensez faire un tour parmi les fabuleux vestiges Mayas, notamment les pyramides.

Aguascalientes

La ville d’Aguascalientes est très paisible et sans danger. Pour les étudiants, elle organise plusieurs grands spectacles ou évènements qui font que la vie est y agréable. En toute transparence, elle abrite le plus grand nombre de bars au Mexique, mais aussi plusieurs restaurants traditionnels, de pizzas.

Quant aux transports en commun, ils sont abordables, malgré leur état rustique. La qualité de vie est agréable, comparée aux villes du Mexique. Des petits appartements sont disponibles à partir de 200 euros par mois, tandis que la nourriture est facile à trouver.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *