Le temps d’un tango argentin à Buenos Aires…

Fév 06

Le temps d’un tango argentin à Buenos Aires…

Étant la troisième destination touristique d’Amérique du Sud, l’Argentine accueille des millions de touristes chaque année. Frontalière avec le Paraguay vers le nord, l’Uruguay et le Brésil à l’est et au nord-est, le Chili côté ouest et la Bolivie au nord-ouest, la République d’Argentine recèle d’atouts.

Indépendante depuis 1816 et ayant Buenos Aires pour capitale, l’Argentine est sans aucun doute un des pays parmi les mieux développés du continent latino-américain. En route sans plus attendre, l’Argentine et ses innombrables paysages de rêve n’attendent pas…

Et si ce voyage commençait tout simplement par la capitale ? Buenos Aires est une métropole haute en couleur, à la fois cosmopolite et animée. Ses habitants sont pour la plupart des descendants de colons européens. C’est notamment pour cette raison que son architecture n’est pas sans évoquer quelques grandes villes d’Europe à l’instar de Naples, de Madrid et de Paris.

Scintillant de mille feux de par son côté festif, la ville/capitale regorge de clubs, de pubs. De quoi combler au plus haut point tous les noctambules.

Les lieux les plus prisés de Buenos Aires sont sans l’ombre d’un doute les quartiers suivants :

Le quartier de La Boca fourmille de galeries d’art, de boutiques à la mode et de demeures colorées.
À la fois tendance et dynamique, le quartier de Palermo attire immanquablement son cortège de touristes. Du côté du quartier de San Telmo, le tango est roi. Nombreux sont les spectacles de danse dès la tombée de la nuit.

Quant à la Plaza de Mayo, elle incarne à merveille le cœur historique de Buenos Aires. La place de Mai est un lieu touristique incontournable. Se situant en plein centre de la Plaza de Mayo, l’Obelisco est un obélisque blanc qui commémore l’indépendance.

 

S’il est un monument historique classé qui a vocation à attirer les regards et à piquer la curiosité de bien des touristes, c’est bel et bien la Casa Rosada qui d’ailleurs n’est autre que le palais présidentiel.

Cela étant, il va sans dire que la culture est loin d’être en reste avec le Théâtre Colon. L’architecture et la décoration intérieure de cet édifice qui accueille des ballets et des opéras valent largement le coup d’œil.

Il n’y a pas mieux qu’un vaste espace vert pour se ressourcer. Les Buenos-Airiens bénéficient de jardins japonais qui se situent dans le parc du 3 février (Parque Tres de Febrero). Aussi surprenant que cela puisse paraître, ces splendides jardins à la japonaise s’intègrent parfaitement à la ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *