J’ai rêvé de vacances en Thaïlande

Fév 07

J’ai rêvé de vacances en Thaïlande

J’en rêvais depuis toujours. J’avais évidemment beaucoup entendu parler de ce pays situé au Sud-est de l’Asie. Et en quelques clics, j’ai trouvé ma destination pour mes prochaines vacances en Thaïlande.

Découverte de Bangkok en Thaïlande

 

Mon voyage en Asie en Thaïlande a démarré très fort quand j’ai découvert Bangkok. Capitale aux allures occidentales, avec ses échangeurs routiers gigantesques et ses buildings à perte de vue. Ayant quitté le froid de Paris, je me réjouissais à l’avance de pouvoir profiter des 24°C affichés dès mon arrivée à Bangkok. Je savais par ailleurs que le moment le plus propice pour prendre mes vacances serait entre novembre et fin mars. En effet, la saison est douce en Thaïlande à cette époque de l’année.

Bangkok, mégapole de 6 millions d’habitants offre une multitude de sites culturels comme le Grand Palais et le temple du Bouddha D’Emeraude. Il faut savoir que le Bouddha D’Emeraude est la représentation la plus vénérée du bouddha en Thaïlande. Le Grand Palais renferme de nombreux objets royaux comme des insignes, des décorations, des médailles et pièces de monnaie anciennes, etc… J’ai également découvert le Temple de l’Aube connu pour sa pagode centrale de 79 mètres de haut. Ce temple est situé au bord du fleuve Chao Phraya qui s’écoule à l’ouest de Bangkok.

Impossible de passer à côté du Palais Vimanmek appelé également « résidence céleste », qui est le plus grand édifice en teck au monde. Avec ses 81 pièces qui se répartissent sur 3 étages et sa décoration intérieure riche en souvenirs royaux de fin de siècle. Enfin, je me suis rendu à la Montagne d’Or qui domine l’avenue Ratchadamnoen et dans le complexe de Phuttha Monthon situé à 16 kilomètres à l’Ouest de Bangkok.

Ce complexe est composé d’un jardin botanique et d’un très grand bouddha de 18,5 mètres en bronze, qui est représenté debout entrain de marcher (fait assez rare en Thaïlande). Pour profiter davantage de mes vacances, j’ai fait l’ascension de la Bayok Tower peu avant le coucher du soleil, avec une vue imprenable et époustouflante sur tous les gratte-ciels aux alentours. Le soir, j’avais pris l’habitude d’aller boire un verre soit dans un bar hype et tendance appelé le Vertigo, ou au State Tower avec sa terrasse sympathique et ses coussins pour scruter la ville.

j’ai passé des soirées inoubliables jusqu’au bout de la nuit au RCA où la jeunesse dorée et la population branchée de Bangkok adorent se retrouver. Des ordinateurs dernière génération dans le hall pour consulter ses mails, des maquilleuses dans les toilettes pour parfaire ou refaire la beauté des demoiselles, un salon de massage et de la musique acoustique dans les toilettes des hommes rendent cet endroit assez hallucinant. A la Plèbe fréquentée par beaucoup d’étudiants dans le fameux quartier de Kao San Road, j’ai adoré l’ambiance fun et décontractée qui y régnait. J’ai souvent fait la fête au Gulliver de minuit à 3H du matin, puis vers 4H du mat, je me suis parfois « perdu » au Gazebo, un bar chicha à l’ambiance lounge ouvert jusqu’au petit matin.

La Thaïlande du Nord

Moi qui suis un grand amateur des villes, un citadin et un urbain de nature, j’ai pris plaisir à visiter la Thaïlande du Nord. En particulier, la province de Chiang Maï ou on y fabrique de la soie, des vêtements brodés, des bijoux d’artisanat divers. A ce moment précis mes vacances prenaient une autre tournure après la folie que j’avais vécue à Bangkok.
J’ai découvert les paysages préservés de la région, notamment ceux du parc national Doi Inthanon avec leurs vallées, leurs chutes d’eau et leurs magnifiques panoramas.

Un peu d’histoire : La ville éponyme de Chiang Maï est située au bord de la rivière Ping. Ville beaucoup plus ancienne que Bangkok, fondée en 1296. Chiang Maï était la capitale de Lanna Thaï (royaume d’un million de champs de riz). Grâce à ces vacances, j’ai appris que Lanna Thaï était le premier royaume Thaï indépendant au sein de ce qu’on a appelé le « triangle d’or ». Il faut savoir que la ville de Chiang Maï comporte de nombreux sites et lieux touristiques. Le Wat Phra Sing est un joli temple datant de 1345 qui constitue un des endroits cruciaux des festivités de Songkran chaque année du 13 au 15 avril. Dates auxquelles la population locale baigne la représentation sacrée du Bouddha Phra Phuttha Sihing.

Lors de mon séjour en Thaïlande j’ai également pu visiter le temple de Wat Suan Dok, construit au XIVème siècle dans les jardins du monarque Lanna Thaï. J’ai également visité le plus vieux temple de Chiang Maï qui date probablement de 1296. Un temple qui se remarque par son chedi supporté par une rangée d’éléphants arc-boutés avec sa représentation ancienne du Bouddha Phra Kaeo Khao. J’étais heureux comme un coq en pâte au contact des tribus au mode de vie traditionnel, localisées dans les environs de Chiang Maï ou se dressent des montagnes. En effet des Treks sont organisés dans ces montagnes pour aller à la découverte de ces minorités ethniques, composées de 7 groupes identifiés. Chacune de ces minorités avait sa propre culture, sa propre langue, sa propre religion et une façon unique de s’habiller.

Si vous aussi vous vous rendez en Thaïlande, ne manquez pas la visite de la ville de Chang Rai plus au nord de Chiang Maï. Ville qui se situe dans la région du « Triangle d’or», zone de contact entre la Thaïlande, le Laos et la Birmanie. L’une des plus belles régions du monde, je vous le garantis. Par manque de temps je n’ai pas pu me rendre dans la région de Sukhothai située au sud de Chang Mai, ville éponyme classée par l’Unesco.

J’ai terminé mes vacances en Thaïlande en me rendant dans le sud de ce magnifique pays. Pour ne rien vous cacher j’avais envie de plages et de farniente. L’ile de Samui dans le golfe de la Thaïlande possède des plages de sable fin, bordées de cocotiers avec une eau cristalline. Région de la Thaïlande qui est réputée pour ses fruits de mer.

Ne ratez pas Phuket lors de votre séjour

Phuket surnommée la perle de l’Andaman, est une grande ile vraiment paradisiaque. J’ai été frappé par sa beauté naturelle, par son centre composé d’une succession de cascades, de forêts et de collines et par son nombre incroyable d’hôtels de luxe. A noter que la province de Phang-Nga se trouvant au-dessus de l’ile de Phuket, offre un accès aux iles Similan et Surin. Province qui se compose essentiellement de nombreux lieux retirés et d’iles désertes.

Mes vacances en Thaïlande furent intenses et riches à tous les niveaux. J’ai découvert une population et des gens particulièrement accueillants, vrais, ouverts sur les autres et respectueux des différences. J’ai vu et visité des endroits sublimes, et j’ai fait des rencontres qui m’ont marqué à vie. A tel point que dès mon retour sur Paris, j’ai éprouvé le besoin de partager avec vous mon ressenti sur cette aventure incroyable, forte et inédite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *