Que faut-il goûter absolument au Vietnam?

Mai 14

Que faut-il goûter absolument au Vietnam?

Le Vietnam est connu non seulement par sa jungle luxuriante, ses plages paradisiaques, mais encore par sa gastronomie riche et savoureuse. Les touristes étrangères qui s’émergent dans la variété de la cuisine au pays du Dragon posent souvent la question “Que faut-il absolument goûter au Vietnam?”. Nous vous proposons des plats sur lesquels vous ne devez pas faire l’impasse.

Plats principaux

Phở

C’est domage d’arriver au Vietnam sans déguster cette spécialité. À prononcer presque comme “feu”, c’est la soupe traditionelle du Vietnam. Il s’agit une soupe de pâte de riz composé de bouillon de boeuf, de quelques épices comme de gingembre, échalote grillés, de bâton de cannelle et d’oignons. Il est assaisonné de jus de citron vert. Le Pho se déguste à toute heure de la journée.

Bún chả – Vermicelles de riz au porc grillé

Comme le phở, vous pouvez trouver Bun cha à chaque coin de rue, surtout à la ville de Hanoi. C’est une préparation à base de boulettes et de lamelles de viande accompagnées de vermicellé de riz, d’un bouillon aigre-douce ainsi que d’herbes aromatiques comme de la coriande et de la menthe.

Nem rán – Rouleaux croustillant

Nem ran est un plat typique des Vietnamiens. Il se compose de rouleaux préparés à base de pâtes riz farcie de viande hachée, de légumes ou de crustacés puis fris dans de l’huile chaude.

Bánh mì

Le Banh mi est affirmé comme un des meilleurs du monde par l’agence de presse BBC. Sans doute un exemple de l’influence française dans la cuisine du Vietnam. Il se compose le plus souvent d’une baguette en blé coupée en deux et garnie de viande, de carrotté, de radis blanc et de concombré, accompagnés de mayonnaise et de coriande.

Dessert (pour grignoter)

Chè – Soupe sucrée

C’est un désert sucré, confectionné à partir d’ingrédient très variés: haricots blancs, maïs ou même patates douces. Le tout est arrosé de lait de noix de coco.

Tàu hũ

Il s’agit d’un genre de lait de soja à pâte molle dans lequel on rajoute un genre de sirop à base de gingembre et une touche de lait de coco.

Ô mai – Fruits secs sucré ou salés

En parlant des saveurs qui provoquent chez chacun la particularité de Hanoi, le ô mai est toujours la premier choix de plusieurs personnes. C’est vraiment un mélange unique des saveurs sucrés, salés, pimentés et aigres des fruits, du gimgembre, du sel et du sucre.

Boissons

Café

Au Vietnam, le café est un élément essentiel du quotidien pour la population locale. Café noir chaud dans une petite tasse à Hanoi, un café au lait glacé dans un grand verre à Saigon, chaque jour ce breuvage se trouve au coeur de la vie vietnamiens. En outre, un genre de café qui vous étonnera, c’est le café au oeuf. Vous pouvez recevoir un café chaud, bien fort, bien noir, pas trop sucré et il est couvert d’une mousse onctueuse au goût de tiramisu.

Thé vert

Le thé vert est une des boissons simple et aussi populaire au Vietnam. Vous pouvez rencontrer des vendeurs par hasard des villages, et aussi sur les troittoirs et aux coins des rues des villes du Vietam. Ces lieux de vente de thé vert peuvent ouvrir depuis le matin jusqu’à minuit. Et pourtant, ils ont toujours des clients.

Jus de canne à sucre

Le nuoc mia est en faitle jus de la canne à sucre pressé qui extrait de la tige à l’aide d’un moulin compresseur. Le vendeur de rue va broyer de la canne à sucre et un petit kumquat, récolter le jus qu’il vous proposera sur la glacé pillée. Pas aussi sucré que vous ne l’imaginez, il est une boisson très rafraîchissante, bonne pour la santé et sans produits chimiques.

Souhaitez-vous faire un circuit sur mesure au Vietnam? Notre agence de voyage locale au Vietnam avec l’équipe de guide francophone au Vietnamsera honoré de vous accueillir!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *