Les destinations dépaysantes de l’Espagne

Jan 17

Les destinations dépaysantes de l’Espagne

L’Espagne est un pays grandiose où tout est possible. Si certains raffolent des balades urbaines et pleines de découvertes, d’autres seront séduits par les destinations dépaysantes qu’offre le pays. En Effet, l’Espagne cache des îles paradisiaques au cœur de l’archipel des Baléares. Ici, le soleil est omniprésent toute l’année et les paysages sont fantastiques. Des plages féériques aux sentiers de randonnées verdoyants, les plus actifs seront comblés.

 

Les meilleures destinations des îles Baléares

Destination mythique d’Espagne, les îles Baléares vous invitent à passer un séjour ensoleillé et rythmé par la houle des vagues. Les visites culturelles se feront dans la cité de Palma de Majorque, située sur l’île éponyme. Monument emblématique de la ville, la cathédrale de Palma de Majorque affiche indéniablement la beauté de l’architecture catalane. L’édifice se démarque par sa hauteur sous voute qui atteint 44 m. Palma de Majorque abrite également le magnifique château de Bellver, perché sur une colline recouverte de pins. L’imposante construction, érigée au XIVe siècle par le roi Jacques II, se caractérise par son architecture gothique méditerranéenne.

 

Les plages de Talamanca et de Cala Conta sur l’île d’Ibiza sont la destination par excellence pour la pratique de plusieurs activités nautiques comme le parachute ascensionnel, le ski nautique, la planche à voile et le kayak. De son côté, la plage de Ses Illetes sur l’île Formentera invite à la baignade et au farniente. Pour mieux communiquer avec les habitants des îles Baléares, pourquoi ne pas maîtriser les bases de la langue locale ? AngelioAcademia vous permettra d’atteindre rapidement vos objectifs avec des cours d’espagnol à Paris. Ces derniers sont destinés aux débutants qu’aux adeptes.

 

L’île Minorque, le joyau de l’archipel des Baléares

L’île de Minorque, classée « réserve de la biosphère de l’UNESCO », est une invitation à la communion avec la nature, à la découverte et aux randonnées pittoresques. Le château de Can Faustino, situé près du port de Ciutadella, veille sur Minorque depuis le XVIe siècle. Réaménagée par l’architecte française Olivia Putman, la bâtisse s’est transformée en hôtel. Toujours dans la ville de Ciutadella, le musée municipal, logé dans le Bastion de Sa Font, vous fera revivre l’évolution de l’histoire de l’île. Durant la visite, appréciez la diversité des vestiges paléontologiques, des bijoux anciens et des objets archéologiques datés de l’époque romaine.

 

Située sur la côte nord de Minorque, la station balnéaire de Cala Morell s’ouvre comme un amphithéâtre naturel sur la mer et séduit les visiteurs par les plages d’Algaiarens au décor féérique. Pour mieux apprécier la nature verdoyante de Minorque, prévoyez une randonnée pédestre au Monte Toro, qui culmine à 358 m. En atteignant les hauteurs du point culminant, vous aurez le privilège de visiter le Sanctuaire de la Vierge de Monte Toro, qui est la patronne de Minorque. Le monument fut construit au XVIIe siècle. Si l’aventure vous a donné faim, dégustez le Caldereta de langouste, un plat présent dans tous les restaurants de l’île. La langouste cuisinée dans cette bouillabaisse provient uniquement des eaux des îles Minorque et Majorque.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *