Que visiter dans le 5ème arrondissement de Paris ?

Déc 06

C’est en 52 av. J-C., lorsque la septième légion de Titus Labienus – lieutenant de César et futur traître à ce dernier – perfora l’arrière-garde gauloise de Camulogène, que le sort de Lutèce fut à jamais scellé. La petite cité antique, au sein de laquelle le brave peuple Aulerque avait su résister, encore et encore, de longues années durant, à l’envahisseur, devenait romaine. Et de romaine, elle finirait par devenir française ! Aujourd’hui, les traces de cette époque incroyable se retrouvent un peu partout, en Île-de-France, mais aussi ailleurs, et surtout, surtout : dans le quartier latin.

pantheonLe très célèbre 5ème arrondissement de Paris était autrefois traversé par une grande voie d’axe, l’équivalent d’une autoroute moderne, la CardoMaximus, et accueillait de nombreux édifices vitaux dans le fonctionnement d’une cité romaine : un forum, un amphithéâtre, des arènes… il n’en faut pas plus pour avoir envie de visiter ce lieu, n’est-ce pas ? He bien dites-vous que le 5ème arrondissement n’a pas fini de vous surprendre. En route !

 

Au début de l’aventure il y a : l’Histoire !

Commencez par poser vos bagages et faire votre nid dans un endroit confortable et chaleureux, comme cet hôtel de Paris, par exemple. En sortant, profitez de l’air de fin de journée en laissant vos pas errer dans le jardin du Luxembourg, à deux pas de là. Engagez-vous ensuite dans la rue Soufflot. Vous verrez se dessiner, dans l’éclat du soir naissant, un ensemble d’arcades somptueuses, surmontées d’un dôme non moins sublime : le panthéon. Dernière demeure de Hugo, de Zola, de Rousseau, de Tillon, de Curie, cet édifice est un haut-lieu de la capitale française, témoin ultime d’une histoire récente riche en grandes femmes et en grands hommes.

Derrière le panthéon, admirez un autre bâtiment incontournable du 5ème arrondissement : le lycée Henri IV. Poursuivez votre route le long de la rue Clovis. Alors, vous tomberez nez à nez avec les arènes de Lutèce, attenantes au charmant square Capitan. Ouvertes tard durant la saison estivale, ces arènes ne peuvent que séduire les amoureux d’Histoire : leurs pierres portent la mémoire des combats, de la sueur et des cris… un trésor inestimable pour l’humanité.Mais comme il se fait tard, attablez-vous à l’une des innombrables terrasses du 5ème arrondissement. Dégustez une caille poêlée aux Trois Carafes, ou un ris de veau au Bon Coin, non loin de l’église Saint-Médard, dont la construction remonte au XVème siècle. Accompagnez le tout d’un bon vin. Et surtout, dormez bien, car la visite ne fait que commencer !

musee-de-lhotel-de-cluny

 Des jardins, des écoles… et encore de l’Histoire !

De bon matin, vous ne pouvez tout simplement pas vous passer d’un bon croissant, d’un bon pain au chocolat, d’un bon café, dégustés à l’hôtel ou dans un café ouvert que baigne de ses rayons un généreux soleil. Puis plongez-vous dans le passé au musée de Cluny. Ouvert dès 9h15, cet endroit vous transporte dans l’histoire avec un grand H, de l’Antiquité jusqu’à la Renaissance. Admirez-y des architectures, mais aussi des témoignages et des reproductions de la vie quotidienne de l’époque… ils vous feront prendre conscience de notre parenté avec un âge si éloigné, et pourtant, si proche !

Et lorsque vous serez prêts à revenir dans le monde réel, ne quittez surtout pas le 5ème arrondissementsans avoir fait un détour par la Sorbonne – admirez la beauté toute parisienne de sa structure – et par la mythique École Normale Supérieure de la rue d’Ulm. Cette dernière a pour la première fois en deux siècles ouvert ses portes au public en février de cette année ! Si vous avez la chance d’être dans le 5ème arrondissement la prochaine fois qu’un tel événement se produira, vous pourrez alors faire les cent pas dans la Cour aux Ernests, fermer les yeux et, le temps d’un instant, rêver que vous êtes Jean d’Ormesson…

jardins-des-plantes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *