Le canyoning, un sport à sensation

Juin 20

Le canyoning ou canyonisme ou descente de canyon est un sport à sensation qui se fait dans un environnement naturel spécifique. Il consiste essentiellement à parcourir, de l’amont vers l’aval, le lit de cours d’eau qui est généralement étroit. Le débit de ces affluents va de nul, pour les canyons secs, à important. Par ailleurs, les techniques de progression qui s’utilisent en canyoning sont nombreuses. Cette discipline combine la spéléologie, l’alpinisme et l’escalade. Elle peut également faire appel à la marche, aux sauts, à la nage en eaux vives ou calmes et à la glissade. En outre, certains parcours ne présentent pas de difficulté réelle par rapport à la verticalité et ne nécessite pas l’utilisation de techniques de corde. Ces descentes sont couramment appelées randonnée aquatique, mais demeure une partie du canyoning.

L’histoire du canyoning                                               

Depuis toujours, des chasseurs et des pêcheurs ont arpenté les canyons dans le but d’atteindre leur proie. En effet, la descente de lit de cours d’eau permettait de se rendre dans des zones inaccessibles où pouvaient s’abriter d’éventuels gibiers ou poissons. La fin du XIXe siècle marque réellement le début du canyoning. C’est à cette époque, en 1893, qu’Armand Jamet descendit le canyon d’Artuby au Verdon. Ce n’est que près d’un siècle plus tard que d’autres aventuriers comme Édouard-Alfred Martel et Lucien Briet ont retenté l’expérience. Depuis lors, le nombre de pratiquants du canyonisme n’a cessé d’augmenter. Dans les années 1980, cette activité a commencé à être plus connue du grand public et est devenue un sport en pleine aire plus ou moins apprécié.

cany

Les équipements à prévoir pour la pratique du canyoning

Lors de la pratique du canyonisme, l’environnement dans lequel les aventuriers progressent peut présenter divers dangers. La sécurité doit donc être mise en avant et ne doit en aucun cas être négligée. En cela, cette activité est exigeante en matière d’équipement. Avant d’entamer leur parcours, les sportifs devront bien se préparer. Les matériels à prévoir sont notamment une combinaison et des chaussettes néoprènes, un casque, des chaussures de sport adaptées à la marche et ne craignant pas l’eau, un baudrier de canyoning équipé de longes et d’un descendeur, des cordes, des mousquetons, des dégaines, une trousse de soins, un sac perforé, des contenants hydrofuges ainsi que des bidons étanches pour placer des objets tranchants et pour faire flotter le sac une fois dans l’eau.

Sites de canyoning en France

Les vacanciers désireux de s’adonner à la pratique du canyoning ont le choix entre plusieurs pays. À titre d’exemple, la France est une adresse idéale pour les passionnés de cette activité. Elle renferme en effet de nombreux sites de canyonisme. On peut citer entre autres les gorges du Loup. Ce dernier est situé dans le département des Alpes-Maritimes, à proximité du pont du Loup et à quelques kilomètres de la ville de Grasse. Ne présentant pas de difficulté réelle, il est parfaitement adéquat pour du canyoning en famille. Ce parcours de deux kilomètres peut se faire en deux à trois heures. Au sein du territoire français, de nombreux autres sites de canyoning comme le canyon de Maglia, de Riolan, du Llech ou encore de cluses attendent les touristes.

Explorez avec Expérience canyoning les faces cachées des Pyrénées (Le secteur des Pyrénées Atlantiques  est riche en Canyons avec le côté Français et Espagnol)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *