Que faire dans le Jura quand il pleut ?

Mar 11

Que faire dans le Jura quand il pleut ?

Pour les voyageurs qui ont choisi de découvrir la destination jurassienne, la pluie ne leur empêchera pas vraiment de vivre de belles aventures. En plus des vastes vignobles, des forêts et du parc que l’on ne pourrait visiter que s’il fait beau, la région recèle d’autres sites et attraits accessibles même en un temps pluvieux. Les visiteurs pourront, par exemple, se mettre au sec et profiter de l’occasion pour visiter les musées et bâtiments historiques locaux. Après tout, le Haut Jura est une destination culturelle et historique hors pair. Ils auront ensuite la possibilité de s’offrir une expérience inédite en passant par l’un des sites insolites du Jura.

Le sanctuaire dédié au travail des pierres précieuses

À Jura, le métier du lapidaire a marqué l’histoire des villes et villages de la région. L’art de la taille des pierres précieuses est même devenu un héritage culturel que les habitants ont su transmettre d’une génération à une autre. Sur cette page, par exemple, les voyageurs peuvent avoir un aperçu des créations et du savoir-faire des artisans. Le musée de la pierre et du lapidaire est un site absolument à voir durant un séjour en Haut Jura (notamment, quand il pleut).

Les visiteurs seront bien à l’abri à l’intérieur de ce sanctuaire où l’histoire et les secrets du métier de lapidaire ont été conservés durant des décennies. Ils auront le temps de revivre les grands moments depuis l’apparition des premiers artisans à la fin du XVIIe siècle. Depuis l’ère de l’expansion de l’industrie horlogère genevoise à la crise des années 30 en passant par l’époque florissante, les évènements sont relatés en détail. Les voyageurs auront aussi la chance d’assister à une démonstration en passant par l’atelier où les outils des lapidaires et des diamantaires sont exposés.

Le MAUSA (le Musée des Arts Urbains et du Street Art)

Le MAUSA est certainement l’un des sites touristiques les plus récents du Jura. Il a été inauguré en 2017 grâce à l’initiative du grand Stanislas Belhomme. Le musée est situé à Forges du Baudin près de Toulouse-le-Château dans l’ancienne Fonderie Baudin. Sa création résulte de la volonté des artistes de faire découvrir au public les particularités et l’histoire du Street Art. En visitant ce grand sanctuaire de 22 000 m², les voyageurs découvriront un panel de collections et d’exposition dédiées à l’art urbain.

Peintures, graffitis, pochoirs, constructions originales, l’ « art de la rue » se dévoile dans toute sa splendeur. Les vacanciers apprécieront le passage dans la Villa MediStreet, la résidence des artistes. En accédant à la factory, ils constateront aussi les efforts qui ont permis à ces derniers de créer la coopérative. Le musée inclut également de magnifiques jardins et un café littéraire pour ceux qui souhaitent prendre le temps d’apprécier cette belle aventure en attendant que la pluie s’arrête. La visite s’achèvera du côté des ateliers de création, là où l’on peut admirer les œuvres récentes dont notamment les sculptures et les pittoresques installations urbaines.

Les salles de classe ont été conservées avec les outils et le décor d’antan.

Ce musée insolite a été fondé en 2002 par l’association « Les Amis de Château-Chalon ». L’École d’Autrefois de Château-Chalon à Jura relate la belle époque durant laquelle les blouses, le tableau noir et les porte-manteaux marquaient la vie des écoliers. Pour les vacanciers, la visite de ce lieu pittoresque fera resurgir de nombreux souvenirs. Les salles de classe ont été conservées avec les outils et le décor d’antan. Les encriers sont disponibles sur toutes les tables, tandis qu’un stéréoscope trône dans un coin de la pièce. Un bonnet d’âne est posé sur un buffet, rappelant aux visiteurs la manière dont les professeurs s’y prenaient pour corriger les bêtises de leurs élèves.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *