Comment se rendre en Thailande ?

Août 14

Comment se rendre en Thailande ?

La Thaïlande est une destination très prisée des voyageurs européens. De nombreux vols directs et indirects sont organisés au départ de Paris et des autres capitales mais ils peuvent être complets plusieurs mois à l’avance, surtout pendant la haute saison. Air France et THAI organisent des liaisons sans escale pour Bangkok, à partir de 600 ou 650 € pour les tarifs les plus avantageux (s’y prendre au moins 4 mois avant le départ).

Autre transports – Il est possible de traverser les frontières de Birmanie, Laos, Malaise, Chine et Cambodge via des postes frontières. Il est donc permis de se rendre en Thaïlande en voiture, bus ou train ! On demande en général de sortir du véhicule au poste frontière et d’en reprendre un autre une fois arrivé en Thaïlande.

Les moyens de transports  pour se  déplacer en Thaïlande

 

Les transports aériens

Vu les distances, l’avion peut être une excellente façon de voyager au sein même du pays. Les aéroports de Bangkok, Chiang Mai, Koh Samui et Phuket desservent la plupart des villes thaïlandaises. Nok Air est la compagnie low cost nationale et propose par exemple des vols entre 50 et 60 euros (2500 baht) entre Bangkok et Chiang Mai. Pour les budgets plus serrés, le bus propose un réseau dense mais il est parfois très lent. En fait, il existe plusieurs catégories de confort, avec ou sans climatisation, avec ou sans couchette…

 

Les transports terrestre

Le réseau ferroviaire s‘étend sur quatre axes : nord, sud, est et nord-est. Avec des trains couchettes très agréables, ils offrent une alternative de premier choix aux bus pour les longues distances. Spacieux, ils permettent aussi de se délecter plus facilement du paysage et comme partout, on y propose de la nourriture et des boissons (ce n’est pas en Thaïlande que vous aurez faim !). Il existe trois classes et deux catégories de train (express ou normaux). En fonction du trajet, il y a un tarif de base (entre 50 et 110 bahts, soit 1,5 et 2,5€) et en fonction du train et de la classe, un supplément plus ou moins élevé s’y greffe (jusqu’à 1500 bahts ou 35€)

Ne manquez pas les transports locaux : les tuk-tuk, ces motos à trois roues, si typiques du continent asiatique et les long tail boats, ces bateaux élancés que l’on voit absolument partout en Thaïlande ! S’il faut bien négocier le prix au départ, ils restent une expérience sympathique et inoubliable !

Budget – Notez qu’il est préférable pour les bus, trains et autres petits moyens de transport de prévoir suffisamment de cash pour régler vos tickets. On trouve des distributeurs automatiques dans tout le pays afin de retirer des billets via une carte de banque européenne. Les banques et taux de change offrent les meilleurs tarifs et acceptent bien sûr les euros. Les grands hôtels et restaurants ainsi que les magasins internationaux dans les grandes villes acceptent les cartes de crédit. Pour rappel, 100 bahts valent 2,2 euros et 100 euros valent 4.400 bahts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *