Dormir chez l’habitant dans un village kanak, à la Nouvelle-Calédonie

Mar 31

Dormir chez l’habitant dans un village kanak, à la Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est une destination exceptionnelle décorée par des plages de sables blancs, des eaux turquoise, de la nature abondante ainsi qu’une succession de montagnes et de falaises. Cette terre mélanésienne est également un paradis des amateurs de plongées grâce à ses nombreux sites de randonnées aquatiques. Elle dispose d’ailleurs du plus vaste lagon au monde. Mais au-delà de ces merveilles naturelles, ce territoire d’exception a su préserver sa culture et ses traditions. Ces derniers se découvrent le temps d’un séjour chez l’habitant, dans les villages kanaks.

Loger chez l’habitant

À côté de la modernisation qui se développe dans la Nouvelle-Calédonie, la culture kanake est toujours très respectée dans le pays. Partez à la découverte des traditions locales en vous hébergeant chez l’habitant. Si vos vacances se passent sur la côte de la Grande terre ou encore sur les îles Loyauté, vous aurez le privilège de vivre dans les villages kanaks. En effet, pour plonger dans les racines de la culture mélanésienne, rien de plus excitant que de se mêler à la population autochtone, dans leur demeure traditionnelle. Vous logerez dans des paillotes, cases ou bungalows au design mélanésien. Passez un séjour de rêve au cœur des montagnes ou au bord de la mer. Le confort varie d’une propriété à une autre. Aussi, le prix de la location ravira les aventuriers à budget serré. Sur les îles Loyauté, par exemple, la location varie de 13 euros à 45 euros. Selon vos envies, vous avez le choix entre partager vos repas avec la famille ou manger dans les restaurants se trouvant aux environs. En logeant chez l’habitant, vous pourrez également vous mêler avec les membres des tribus. Ce sera l’occasion de pratiquer avec eux diverses activités comme la pêche, la randonnée et pourquoi pas quelques pratiques artisanales.

Un petit aperçu de la culture kanak

Pour vivre avec la population calédonienne, il existe quelques coutumes à respecter. Renseignez-vous à l’avance afin de garantir un séjour plus agréable et faciliter l’échange avec ces autochtones. Dans le pays, par exemple, la communauté est répartie en plusieurs tribus, gérées par des grandes chefferies. Vous êtes invité à offrir un « manou » au chef de tribu lors de votre venue. En guise de respect, ce tissu traditionnel doit s’accompagner d’un présent (de l’argent, du riz ou encore du tabac). Ces gestes simples vous assurent une bonne place dans la société mélanésienne. D’ailleurs, une charte de bonne conduite est tout de même donnée dans les locations de vacances labellisées « accueil en tribu des îles », pour vous donner un aperçu sur tout ce qu’il faut faire ou et ne pas faire. Un passage dans le pays est également l’occasion pour assister aux nombreuses célébrations coutumières des Mélanésiens. Sur ce territoire kanak, tous les événements importants comme les mariages, les naissances et d’autres fêtes s’accompagnent de rituels. Lors de ces cérémonies, faites de nouvelles découvertes en vous initiant au pilou, la fameuse danse des autochtones.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *