Nouvelle Caledonie

Mai 20

Nouvelle Caledonie

Du bleu. Du bleu et encore du bleu. LE LAGON.
C’est ainsi que j’imaginais « le caillou », les yeux noyés d’images de Yan Arthus Bertrand.
Mais ce bout de terre aux Antipodes, c’est bien plus que ça.
Le caillou, la NC ou la grande terre, c’est aussi du rouge et du vert, des paysages variés et tous aussi splendides les uns que les autres, c’est une histoire (aussi lourde soit elle), c’est un peuple, des Mélanésiens, des Kanaks, des coutumes, des tabous, un voyage exceptionnel, des rencontres authentiques et inoubliables.
Le voyage fut long et éprouvant, ok on le savait, mais… à l’arrivée quel bonheur!
Nous étions partis de l’Est de la France via Zurich (Suisse) puis Londres. 5 heures d’attente.
Depart pour Singapour (12 heures de vol, de nuit), une heure pour souffler puis rebelote 7h30 pour Sydney. Transit de 8h25! Un visa a été necessaire afin de pouvoir quitter l’aéroport. Et enfin 2h30 de vol via Nouméa!
Les premières rencontres avec un pays se font toujours dans l’avion. J’aime observer les gens, et dans la fille d’attente cette jeune fille au teint mat, et cette vieille femme en robe mission colorée, une fleur de Tiaré dans le chignon… Et cette magnifique hôtesse aux cheveux courts, aux yeux dorés, au sourire étincelant, svelte dans son tailleur parfait…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *