Huile d’argan : fabrication artisanale dans la région d’Essaouira

Mar 22

Huile d’argan : fabrication artisanale dans la région d’Essaouira

La région d’Essaouira : un climat propice à la plantation d’arganiers La région d’Essaouira (www.mogador-essaouira.com) est particulièrement propice à la pousse des arganiers. On en trouve à l’état sauvage (mais toujours sur des terres protégées par le Gouvernement et la Province locale) dans les villes d’Essaouira, de Mirleft, de Tiznit et d’Agadir. Le climat des autres villes comme Marrakech ou Rabat est soit trop continental (trop froid en hiver et trop chaud en été), trop humide ou encore trop aride. La Réserve de Biosphère Arganeraie est l’endroit qui contient le plus d’Argania Spinoza : il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’arganier est un arbre dit « capricieux ». En effet, vous pouvez disposer de la même terre, du même climat, de la même quantité de pluie et du même rayonnement lumineux, cela ne signifiera pas que deux arbres pourtant plantés côte à côte pousseront de la même manière : l’un sera resplendissant tandis que l’autre mourra. C’est arbre qui se reproduit et qui se développe à sa guide : les nombreuses tentatives de l’être humain à le faire pousser seront vaines. Il ne fonctionne pas exactement comme un olivier dans la mesure à ce dernier a besoin d’eau pour produire des fruits juteux et gorgés de saveur. L’arganier, lui, a besoin de beaucoup de soleil, de peu d’humidité et d’une terre plutôt aride où peu de plantations arrivent à survivre. Les noix d’argan sont très dures à l’extérieur et constituent beaucoup de bienfaits pour le corps lorsqu’elles sont concassées pour produire de l’huile cosmétique ou alimentaire.

Comment est fabriquée l’huile extraite des coques d’argan ?

Lorsque les fruits de l’arganier sont cueillis, ils doivent d’abord être séchés une dizaine de jours au soleil pour qu’ils perdent toute trace d’humidité. À l’intérieur de la coque se trouvent quelques amandes d’argan, à la source de l’huile produite par la suite. Il faut donc venir casser cette coquille à l’aide soit d’un système mécanique de presse, soit d’un mortier et d’un pilon qui nécessitent plus d’efforts et plus de temps. Les deux méthodes sont plus ou moins manuelles, mais ne nécessitent aucun produit chimique. Une fois sorties, les amandes sont grillées sur du feu de bois puis concassées à l’aide d’une pierre lisse qui tourne via un système de manivelle.

Quels sont les bienfaits de l’huile d’Argan ?

L’huile d’argan pure extraite des coques est très nourrissante et très grasse. Elle peut soit être utilisée dans des salades fraîches, dans les tajines (en petites gouttes ajoutées à la fin de la cuisson pour donner plus de saveur au plat) ou dans le couscous lorsque les grains sont déjà cuits et avant d’ajouter les légumes cuits par-dessus la semoule. Elle donne un petit goût d’amande au plat mais attention : elle ne doit jamais cuire directement à même le feu. Mais l’huile d’argan s’utilise également comme masque pour le visage ou les cheveux : nature pour les cheveux, et mélangée à du savon noir, de la fleur d’oranger ou de la rose pour le corps.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *