La Roya, la vallée de toutes les Merveilles

Jan 27

La Roya, la vallée de toutes les Merveilles

Connaissez vous la Vallée de la Roya ? Dernière vallée française à l’est du département des Alpes Maritimes. Au départ de Breil sur Roya situé au milieu de la vallée à 300 m d’altitude, de nombreuses randonnées à pieds ou en vtt s’offre à vous. Le village est un lieu stratégique car il se trouve à 30 mn de la mer Méditerranée, coté Italien et à 40 mn des sommets du Parc National du Mercantour.

Pour sillonner et découvrir les plus beaux secteurs, vous pouvez être hébergé en gîte et chambres d’hôtes sur les hauteurs de Breil sur Roya. Vous serez reçu en amis et vous pourrez trouver sur place toutes les informations sur les randonnées et les ballades. Le sentier valléen m’a fait découvrir les villages perchés, en passant par les villages de Libre coté français puis Fanghetto, on arrive rapidement sur l’Italie. C’est vraiment pas difficile et l’on en prend plein les yeux en suivant le cour d’eau de la Roya avec ses méandres que l’on domine. Le temps est clément en toute saison, c’est vraiment appréciable. Pour ma part, j’ai randonné en Mai, et c’était simplement super.

J’ai prolongé mon séjour, sans problème. Au Gîte Roya Mercantour, il m’a suffit de demandé un pique nique au moment du repas du soir. L’accueil y est sympa et l’on y mange bien, j’avais l’impression que tous nous nous connaissions, ambiance vraiment simple et agréable.

J’ai décidé de repartir sur le sentier rive droite de la Roya, les filles qui travaillent au gîte, m’ont aidé à choisir mon second itinéraire. De Breil, point de départ évident, j’ai emprunté un sentier qui m’a conduit facilement jusqu’à Piene haute. Ce petit, mais tout petit village est fleuri dans chaque ruelle. Son château en ruine sur un pic rocheux est impressionnant. La vue magnifique il faut passer par là c’est incontournable. J’ai ensuite continué par le sentier botanique, un peu trop dans les arbres dommage. La plongée sur le village au lointain de Sospel, bordées de grandes prairies ou galopent des chevaux, m’a ravigoté à poursuivre,  mais aussi en levant la tête j’ai admiré des parapentiste, jouant au grès des vents ascendants.

Plein les pattes je suis enfin arrivée à Sospel, visite du vieux village avec ses façades en trompe l’œil et son ancien pont qui traverse la rivière Bévéra, encore un lieu incontournable. Assoiffée, je me suis arrêté au bar, en attendant l’heure de mon train qui me ramène au Breil sur Roya, en 15 mn génial non ! Cette balade a été longue mais que plaisir. Un vrai pays des Merveilles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *