Voyage en Islande : Un road-trip d’une semaine

Sep 26

L’Islande est connue pour ses grands espaces qui séduisent les amoureux de la nature.
Chaque année, de nombreux voyageurs s’y rendent pour découvrir la Terre de Glace et de feu. Entre les geysers, les paysages volcaniques, les fjords et les sources chaudes, ce pays constitue une excellente destination pour faire des activités d’aventure.

Aussi, il ne faut pas oublier qu’en Islande, chaque saison a son phénomène naturel. En hiver, les aurores boréales attirent de nombreux touristes venus des quatre coins du monde. En été, certains visiteurs ne viennent que pour contempler le soleil de minuit.
En outre, le pays est un territoire prisé des routards. Il faut noter que le road trip est un moyen original de découvrir les particularités de cette contrée. Néanmoins, afin de profiter pleinement de l’aventure, une bonne préparation s’impose, à commencer par celle de l’itinéraire.

Les différents endroits intéressants

L’Islande est un pays dont on peut facilement faire le tour en une semaine.
La route 1 est sûrement l’itinéraire le plus prisé des road-trippers. Elle s’étend sur 1 300 km et serpente tout autour de la contrée.

Des sites naturels à découvrir à Jokulsaron

Sur le chemin vous pourrez visiter des sites naturels d’exception et découvrir des paysages uniques. Vous pourrez, entre autres, faire une halte à Jokulsarlon pour admirer la beauté du lac issu d’une langue glaciaire. Il s’agit d’ailleurs d’un des plus beaux sites du pays. Vous ne manquerez pas également de profiter de nombreuses sources d’eaux chaudes et de piscines naturelles. Après des heures au volant, une petite baignade ne pourra vous faire que du bien.

Une excursion dans le Hornstrandir

En outre, les voyageurs à la recherche de grands espaces et de solitude seront servis dans la région du nord-est. Ils partiront à la conquête des fjords pour en prendre plein les yeux. Sinon, les plus courageux pourront réaliser une excursion dans le Hornstrandir. Celui-ci est une réserve naturelle où il est possible de croiser de nombreuses espèces animales.

Afin de profiter à fond de votre aventure, quelques précautions sont à considérer. D’abord, pensez à faire le plein d’essence. Cela est surtout important si vous roulez dans les hautes terres. En effet, il s’agit d’une des régions les plus sauvages de l’Islande. Les stations-service y sont inexistantes. Aussi, le 4×4 y est obligatoire. Si vous souhaitez vous aventurer dans des coins isolés, prenez une bonne vieille carte papier.

Quels sont les meilleurs itinéraires pour un road trip en Islande ?

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Il est difficile de répondre exactement à cette question, puisque toutes les régions offrent de belles choses à découvrir. Votre choix va également dépendre de ce que vous souhaitez voir et surtout de la durée de votre voyage.

Pour un road trip d’une semaine

Généralement, une semaine est parfaite pour profiter pleinement de l’aventure. Néanmoins, quelques points pourront vous aider à définir votre itinéraire. D’abord, n’essayez pas de vouloir tout voir. Vous pourrez, entre autres, planifier des étapes de 2 nuits ou plus. Cela est important pour éviter un rythme trop soutenu. Si vous envisagez de venir en Islande entre octobre et mars, vous devrez tenir compte de la courte durée des journées. Cela est essentiel, surtout si vous ne voulez pas conduire la nuit. Sachez également que certains endroits se visitent rapidement et d’autres pourront vous occuper une journée entière.

Réserver vos activités

Il convient de noter que certaines activités nécessitent des réservations. Si vous faites votre road trip entre avril et septembre, vous devrez réserver vos sorties en mer. Il en est de même pour les randonnées sur glacier ou les sorties guidées pour l’observation des aurores boréales.

Le véhicule et le matériel à choisir pour un road trip sur le territoire islandais ?

Le choix du véhicule est important lorsqu’il s’agit de réaliser un road trip. Si c’est votre premier voyage en Islande, il est préférable de vous limiter aux incontournables du pays. Autrement dit, vous allez emprunter peu de pistes, entre autres, des portions de 3/4 km au plus. Vous pourrez donc opter pour une voiture ou un van. Le 4×4 ne sera pas forcément nécessaire. Certains voyageurs choisissent même des voitures citadines.

Opter pour un SUV

Toutefois, l’idée d’un SUV n’est pas à exclure, car certaines pistes sont en état moyen. Il peut être difficile d’y rouler par temps de pluies ou d’éviter les trous. Une autre raison d’opter pour un SUV est que celui-ci offre un confort supérieur comparé à un véhicule citadin. En effet, ceux qui ont un budget restreint pourront planifier de dormir dans leur voiture. Là encore, un SUV est pratique. Il sera bien plus acceptable. Par ailleurs, il est intéressant d’opter pour un 4×4 pour sortir des routes goudronnées. Il est possible de louer un 4×4 aménagé. Celui-ci combine les avantages du 4×4 avec ceux du van.

Et si vous choisissez un camping-car ou un van ?

Au-delà de la voiture citadine, d’un SUV et du 4×4, d’autres options sont possibles pour réaliser un road trip d’une semaine en Islande. Vous pourrez choisir entre le van et le camping-car.
La première option est pratique pour les itinéraires de plus de 5 jours. Sinon, avec un camping-car, vous pourrez faire des économies en évitant de dormir en hôtel et en ayant tout le confort d’une maison à portée de main. Concrètement, le choix de la voiture doit se faire en fonction de votre rythme et de votre budget. Pour la réservation, n’hésitez pas à passer par les sites de location qui permettent de comparer les tarifs de nombreux loueurs. Enfin, ceux qui projettent de voyager en camping-car sur le territoire islandais devront privilégier les périodes entre mai et septembre. Il s’agit, en effet de la saison haute pour les road-trips. Par contre, les campings sont fermés en hiver.

Côté équipement et matériel

L’Islande est connue pour son climat redoutable. Il est donc important d’opter pour un équipement de qualité afin de voyager et bivouaquer dans les meilleures conditions.
Laissez de côté les grandes tentes familiales et privilégiez un modèle qui résiste au vent. Il est également judicieux d’opter pour une toile de tente en bon état et parfaitement imperméable, car les pluies sont imprévisibles. En outre, puisque les températures peuvent friser le 0°C même l’été, il est donc recommandé de partir avec des bons sacs de couchage bien chauds, idéalement avec une température de confort à 0° et avec un excellent confort.
Enfin, une veste très chaude, coupant du vent, et si possible imperméable, est un must-have en Islande. Celle-ci vous offrira les conditions optimales pour arpenter sereinement ce merveilleux pays, et ce pendant n’importe quelle saison.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *