Comment les aurores boréales se produisent-elles et quels sont les plus beaux endroits pour les observer ?

Jan 03

Qui n’a jamais rêvé de croiser la route d’une aurore boréale, au beau milieu de la campagne, par une nuit noire ? Qui n’a jamais caressé l’espoir de pouvoir un jour, admirer ces lumières dansant dans le ciel ? Phénomène lumineux naturel le plus populaire du monde, l’aurore polaire (boréale au nord, australe au sud) demeure une manifestation extraordinaire de l’univers, qui fascine, intrigue et émerveille depuis la nuit des temps. Zoom sur un rêve qui peut devenir réalité !

Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

C’est une manifestation lumineuse de nuit, partie visible par l’homme des tempêtes solaires. Au cours de celles-ci, des vents chargés de particules de différentes natures sont envoyés à toute vitesse contre notre planète, heureusement protégée par son bouclier magnétique. Si ce dernier dévie les vents solaires sur la majeure partie de la terre, des particules parviennent à traverser la protection et à entrer dans l’atmosphère terrestre au niveau des pôles magnétiques, où elles s’embrasent, donnant un spectacle magnifique pour qui a le nez en l’air à ce moment-là. Suivant la nature des particules contenues dans les vents, les aurores boréales peuvent prendre toutes les couleurs du spectre.

Quelles sont les meilleures conditions pour en voir ?

Les aurores boréales apparaissent tout au long de l’année, mais ne sont visibles que lorsque la nuit est bien noire : la saison hivernale, du 21 septembre au 21 mars, est donc à privilégier. Pour mettre toutes les chances de votre côté, fuyez les lumières de la ville et espérez une nuit sans nuages et sans lune. N’oubliez pas aussi d’être bien couvert, car vous allez peut-être devoir être un peu patient !

Mais, rassurez-vous, le jeu en vaut la chandelle !

Dans quels pays ai-je les meilleures chances d’assister à ce fabuleux spectacle ?

Pour avoir l’aubaine de contempler une aurore boréale, vous devez être dans l’hémisphère nord, entre 60° et 75° de latitude (si vous êtes aux mêmes latitudes, mais au sud, vous observerez une aurore australe, qui, soit dit en passant, est un spectacle fabuleux également).

– Le nord du Canada est une place de choix pour l’observation de ce phénomène, pour peu que vous soyez dans les Territoires du Nord-Ouest, au nord de l’Alberta, au-delà du Great Slave Lake. La proximité de Yellowknife est fortement prisée, car la ville est connue comme étant « la capitale mondiale des aurores boréales »

– L’Islande est aussi une contrée qui attire les amateurs, sa faible densité de population offrant, à une grande partie de son territoire, des nuits noires non polluées par des lumières parasites.

– La Scandinavie (la Norvège, la Finlande et la Suède) est également un bon emplacement, pourvu que l’on se dirige le plus au nord. La ville de Tromso, dans le nord de la Norvège, est réputée pour offrir ce spectacle à couper le souffle à ses visiteurs durant tout l’hiver.

Eh bien ! Ça fait rêver tout cela ! Et si le rêve devenait réalité ? N’hésitez plus et partez à la chasse des aurores boréales !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *