Les formalités avant de partir au Canada

Juil 06

Chaque année, le Canada attire des milliers de touristes en quête de dépaysement total. Si certains tentent l’aventure pour découvrir ses parcs nationaux durant les beaux jours, d’autres prennent l’envol pour profiter de sa neige et de ses frissons glaciaux. Et avec sa surface gigantesque, le Canada ne manque pas d’endroits à visiter. Toutefois, bien qu’il soit un territoire ouvert au monde, il n’est pas facile d’accès pour autant.

Quels sont les documents obligatoires pour voyager au Canada ?

Le passeport biométrique et les billets d’avion sont certes indispensables, mais à eux seuls, ils ne vont pas permettre aux touristes de mettre les pieds au Canada. En effet, depuis 2016, les voyageurs y compris les enfants venant d’un pays de l’Europe doivent s’acquitter d’une autorisation de voyage électronique. En suivant le modèle de son voisin américain, le territoire renforce sa politique de contrôle des étrangers en demandant une AVE lors de leur atterrissage. Soucieux de la sécurité de  ses  citadins, ce système sert à limiter l’entrée des terroristes et des clandestins. Toutefois, ce document a une limite. Il n’est valable que pour les déplacements n’excédant pas les trois mois. Au-delà de ce délai, il va falloir passer par les procédures traditionnelles. Enfin, seuls les voyageurs débarquant par voie aérienne sont concernés par ces démarches. Ceux qui voyagent en mer ou par les routes sont soumis à d’autres types de formalités pour le  Canada.

Comment avoir une AVE ?

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il n’est pas difficile de faire une demande d’autorisation de voyage électronique. En effet, les intéressés n’ont nullement besoin de se déplacer de chez eux pour faire l’acquisition d’une AVE. Il suffit de disposer d’un ordinateur et d’une connexion  d’internet. Au moment de remplir les formulaires, il est nécessaire d’être en possession d’un passeport valide et d’une carte bancaire pour régler les frais obligatoires de 7 dollars canadiens, soit moins de 5 euros. Le demandeur peut, soit obtenir son AVE via le site officiel du gouvernement, soit se connecter sur une plateforme privée qui n’est pas affiliée aux autorités canadiennes. Cette dernière propose d’accompagner les demandeurs dans leurs démarches afin de faciliter l’obtention dudit document. Leur service peut être pratique, car ces portails indépendants mettent à peine 24 heures pour délivrer une AVE. Une fois le payement effectué, le formulaire sera valide pour une période de 5 ans et le voyageur sera libre de visiter le Canada autant qu’il le souhaite.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *