Visa électronique Inde en détail

Fév 01

Visa électronique Inde en détail

Le visa pour l’Inde a progressivement évolué au fil des ans pour se transformer en un visa électronique,comme c’est désormais le cas pour de nombreux pays dans le monde. La première version du visa électronique pour l’Inde a été mis en place en 2010. Ce premier visa obtenu selon une procédure simplifiée s’appelait Visa On Arrival. Cette version initiale du visa électronique indien fut renommée en avril 2015 en E-Touriste Visa. Sa version actuelle se nomme sobrement E-Visa, ou encore ETA (ElectronicTravel Autorisation).

Lors de son lancementle visa pour l’Inde délivré selon la procédure dématérialisée simplifiée n’était disponible que pour cinq pays seulement. Cette liste fut étendue à 161 pays à partir du 1er avril 2017. L’Inde en a aussi profité pour étendre la procédure d’obtention de visa à des catégories de voyageurs autres que celle du tourisme. Ainsi, il est possible d’obtenir un visa pour voyage d’affaires, voyages en vue d’un traitement médical, ou étonnammentpour des séances de yoga (L’Inde est le berceau du Yoga).

Les différents types d’Evisa pour l’Inde

Logiquement le gouvernement indien a classé ses différents visas électroniques dans trois sous catégories d’autorisation de voyage : E-Tourist Visa, E-Business-Visa, E-Medical Visa. Malgré cet élargissement, il existe certaines restrictions sur ces sous catégories de visa. Ainsi, pour l’E-business visa.

Toute demande de visa pour l’Inde doit être réalisée dans un laps de temps compris entre 120 et 4 jours avant le départ. Contrairement aux idées reçues sur l’administration indienne, le visa électronique est très facile à obtenir. Grâce à la dématérialisation de la plate-forme de délivrance, celui-ci peut être obtenu en moins de 72 heures. À la condition expresse toutefois de veiller à fournir toutes les pièces justificatives pour éviter le renvoi de son application ETA.

Durée du séjour octroyé par un E-visa Indien

Les visas pour l’Inde sont limités dans le temps, leurs délais d’utilisation est passé de 60 à 30 jours récemment, en revanche le visa électronique qui était précédemment à entrée unique, permet désormais de multiples entrées sur le territoire indien. Deux entrées pour l’E-visa touriste et l’E-business, l’E-visa médical permet trois entrées.

Cette facilité d’obtention du visa indien se paye l’impossibilité de le prolonger. Sauf dans des cas extrêmes, notamment si le titulaire se marie avec un ressortissant indien, ou si celui-ci tombe malade lors de son séjour. En revanche, tout voyageur peu postuler à 2 visas par an, à la place d’un séjour comme c’était le cas précédemment. À condition toutefois de respecter un délai de deux mois entre les deux séjours.

Celui-ci ne peut être utilisé que pour des visites d’affaires ponctuelles et occasionnelles. De plus son utilisation est limitée à certains domaines d’affaires commerciaux. À savoir, la vente ou l’achat, ou les activités de commerce d’importation, les études de marché, notamment pour la mise en place de projets industriels ou commerciaux. La tenue de conférences dans le cadre limité par le projet GIAN (Global Initiative for Academic Network). Ou encore, le recrutement de main-d’œuvre indienne, la participation à un salon ou une foire commerciale à des réunions techniques dans le cadre d’un projet international.

Procédure d’application de l’E-visa pour l’Inde

Avant de déposer une demande de visa pour l’Inde, il est impératif de vérifier si son pays figure dans la liste des pays admissibles à la procédure simplifiée. Une fois cette étape effectuée, le demandeur devra posséder un passeport valide au minimum six mois après la date d’arrivée sur le territoire indien.

Le passeport devra aussi contenir au minimum deux pages vierges, afin d’y apposer le visa et les tampons d’entrée de l’office de l’immigration. Pour effectuer une demande, il suffit simplement de se connecter sur le site Internet, attention tout est en anglais, et les documents tels que lettre de mission carte de visite professionnelle, etc. devront être rédigé dans la langue de Shakespeare.

Pièces justificatives et prix du Visa

Une fois connecté à la plate-forme d’application de visa électronique, il faudra télécharger le formulaire afin de le remplir. L’étape suivante consiste à envoyer les pièces justificatives, notamment une copie de la page informations du passeport, une copie du billet aller-retour, deux photos d’identité couleur de bonne qualité (attention celles-ci doivent être réalisées au format indien 5 × 5), ainsi que la preuve que le voyageur dispose de suffisamment d’argent pour couvrir ses dépenses durant son séjour. Il faudra aussi fournir un itinéraire de voyage précisant de façon claire les lieux de visites prévues durant le séjour.

Une fois ces deux étapes effectuées, le demandeur pourra alors procéder au règlement des frais consulaires pour la délivrance de son visa. Le visa électronique deux entrées est facturé à 72 €, tandis que le visa à entrées multiples est facturé 105 €. En cas de refus de délivrance d’une autorisation de voyage, les fonds réglés ne sont pas remboursés.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *