Aurores boréales : comment et où les admirer en Islande !

Jan 25

Aurores boréales : comment et où les admirer en Islande !

Pratiquement tous les voyagistes parlent d’aurore boréale dès qu’il est question de l’Islande parce que c’est l’un des principaux phénomènes naturels à y voir. Certains voyageurs reviennent cependant déçus de ne pas avoir pu admirer cette merveille. Evitez ce genre de désenchantement grâce à ce guide qui vous donne tous les conseils à connaître pour voir une aurore boréale en Islande.

S’y rendre à la bonne saison

Les plateformes comme Islande-explora.com qui sont dédiées à l’Islande vous en diront en long et en large à propos de l’aurore boréale. Mais qu’importent toutes ces connaissances si vous partez en chercher à la mauvaise saison. Vous partez en Islande en été ? Vous pouvez déjà vous résoudre à ne pas assister à ces manifestations lumineuses que tous les touristes du monde rêvent de voir. L’été est en effet la saison la moins propice à la naissance d’une aurore boréale.

Rendez-vous donc en Islande en hiver si vous voulez voir une aurore boréale. Cette saison réunit en effet toutes les conditions nécessaires à la visibilité du phénomène. Plus limpide d’octobre à mars à peu près, le ciel offre un fond noir spécifique qui est particulièrement propice à l’observation de ces flambées lumineuses d’une beauté rare. Certes, les journées raccourcissent à partir de septembre où les nuits noires et longues débutent, mais les aurores boréales sont plus visibles surtout à partir d’octobre.

Observer les aurores boréales au bon endroit

Les parties nord et ouest de l’Islande sont les plus prisées par les locaux et par les touristes pour observer une aurore boréale. Les nuits sont en effet plus longues et plus noires. Notons toutefois que malgré une forte visibilité dans ces régions, l’ensemble du territoire islandais offre en général la possibilité de pouvoir observer ce phénomène étonnant. D’ailleurs, il n’est pas rare de pouvoir observer une aurore boréale dans l’avion, alors qu’on n’a pas encore mis pied sur le sol islandais. Jetez alors un œil curieux à l’hublot quand vous survolez l’Islande.

D’autre part, combiner l’observation d’une aurore boréale avec une autre sortie est tout à fait possible. C’est même très recommandé si vous voulez vivre intensément chaque instant passé en Islande. Pourquoi ne pas organiser une randonnée et du camping sur les Hautes-Terres par exemple ? L’observation de l’aurore boréale fera alors partie du programme.

Y aller quand les conditions météos sont propices

Quelques conditions météorologiques entrent en jeu sur la visibilité ou non d’une aurore boréale. Premièrement, elle n’est pas visible par temps nuageux. Organisez donc votre sortie quand le ciel est bien dégagé.

D’autre part, les aurores boréales apparaissent à la suite d’un phénomène physique où le vent solaire entre en contact avec la haute atmosphère terrestre. Vous pourrez en savoir plus sur ce phénomène grâce à des pages comme celle-ci, mais en résumé, une forte activité d’éruptions solaires est favorable à la visibilité de l’aurore boréale.

Par ailleurs, la pleine lune n’est pas compatible avec une observation optimale d’aurores boréales. Celles-ci restent visibles, mais la lumière de la pleine lune peut gêner.

Ne pas pouvoir observer d’aurore boréale lors d’un séjour en Islande serait bien dommage pour ceux qui aiment ce type de phénomène naturel rare. Certes, cette terre de glace et de feu vous réserve énormément d’autres découvertes à faire, mais l’aurore boréale figure parmi les plus incontournables. Pourquoi ne pas commencer à préparer votre séjour en Islande ? En plus de toutes ses curiosités naturelles, l’Islande est une destination de premier choix si vous voulez respirer de l’air pur, comme on peut le lire sur ce dossier. Pourquoi attendre ?

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *