Les choses gratuites à faire à Rome en Italie

Avr 02

Les choses gratuites à faire à Rome en Italie

Vous pouvez profiter de Rome à petit prix. Oui, non seulement se promener dans les rues ne coûte rien, mais il y a de grandes attractions dans la capitale italienne qui sont également gratuites. Certaines sont des haltes touristiques emblématiques, d’autres sont de grands musées, ou tout simplement des lieux d’amusement, mais toutes valent le détour.

#1 Les jardins de la Villa Borghese

Villa Borghese est le plus grand parc public de Rome et l’accès aux jardins est gratuit. Il y a plusieurs façons d’y entrer, mais les visiteurs apprécient particulièrement l’approche par l’escalier espagnol. Si vous voulez louer un vélo pour visiter cet espace, vous pouvez le faire moyennant des frais symboliques. Aussi, vous y trouverez des endroits pour manger un morceau, des restaurants ainsi que des marchands de crème glacée. Les jardins sont libres d’accès de l’aube au crépuscule, en revanche, la Galerie Villa Borghese est payante, et il est nécessaire de se procurer un billet en ligne.

#2 Promenez-vous dans les quartiers

La présence de plusieurs apparts hôtels à Rome, n’est pas le seul facteur qui encourage les touristes à fréquenter le cœur battant de la capitale italienne. En effet, le centre-ville romain comporte plusieurs quartiers très riches en histoire, et qu’il convient de visiter, parmi eux :

#1 Trastevere

L’actuel « Quartier Italien » de Rome est un lieu à explorer. Les rues sont étroites et parfois sinueuses, mais le plus souvent, elles mènent à la Piazza Santa Maria, où se trouve l’une des plus anciennes églises de Rome. Cette bâtisse est célèbre pour sa mosaïque byzantine et ses caissons lumineux où vous pouvez déposer quelques pièces pour les voir s’illuminer pendant 60 secondes.

#2 Testaccio

Un autre vieux quartier qui mérite votre attention. Construit autour d’une colline de fragments d’amphores (récipients d’argile) jetés par des marchands de l’époque romaine qui s’amarraient près de l’ancien port du Tibre, on y retrouve des ateliers de réparation automobile et des clubs. Très populaire, il est célèbre pour ses restaurants qui servent de la bonne cuisine romaine. Au coin nord-est de ce secteur se situent le Portail de Porto San Paolo, la Pyramide de Gaius Cestius et le Musée de la Via Ostiense et la Basilique de Saint Paul.

#3 La Galleria Nazionale Di San Luca

Située sur la Piazza dell’Accademia di San Luca, cette galerie d’art est ouverte les lundis, mercredi, vendredi et dernier dimanche du mois de 10h à 14h. L’Accademia di San Luca a été fondée en 1577 comme association d’artistes à Rome, dans le but de faire connaître le travail des artistes auprès de la communauté. Au musée, vous pourrez admirer une sélection d’œuvres de Raffaello, Canova et Van Dyck, parmi d’autres grands noms.

#4 Parade du Panthéon

À l’origine temple païen converti en église en l’an 608, le Panthéon est l’un des sites importants à visiter à Rome. Vous le trouverez sur la Piazza della Rotonda, un lieu de rencontre préféré des jeunes le soir. C’est le monument le mieux conservé de la Rome impériale, entièrement reconstruit par l’empereur Hadrien vers 120 ap. J.-C. sur l’emplacement d’un panthéon antérieur érigé en 27 avant J.-C. par Agrippa, le général Augustus.

#5 La Bocca della Verita

La Piazza Bocca della Verita (Place de la Bouche de la Vérité) est une place entre Via Luigi Petroselli et Via della Greca. En dehors de l’église de Santa Maria, vous trouverez le fameux disque de la Bouche de la Vérité. Mettez votre main dans la bouche et la légende dit que votre main sera arrachée si vous avez menti. Vous y trouverez peut-être une file d’attente et ils ferment rapidement à 17 h 30. Sur la place il y a beaucoup plus à voir. Deux temples romains, le Tempio di Potuno et le Tempio di Ercole Vincitore, et une belle fontaine, Fontana del Tritona, valent le détour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *