Découvrir les Pouilles à vélo, le Talon de la Botte en toute authenticité

Août 25

Découvrir les Pouilles à vélo, le Talon de la Botte en toute authenticité

Pour vos prochaines vacances, vous hésitez entre terre et mer ? Farniente à la plage ou visite de sites historiques ? Activités sportives ou découvertes gastronomiques ? Pas la peine de choisir : dans les Pouilles, vous trouverez tout cela, et bien plus encore ! Et pourquoi ne pas découvrir la région à votre rythme, en sillonnant les routes à vélo ? Il s’agit d’un moyen de transport à la fois écologique et économique, qui a en plus l’avantage de vous permettre de faire une pause dès que vous le souhaitez.

Avant de commencer votre périple, sachez qu’il vaut mieux éviter de partir en juillet et août, car les températures peuvent être caniculaires – pas l’idéal pour faire du vélo… Pour le transport, le plus simple est de prendre un vol arrivant à l’aéroport de Brindisi ou Bari. De là on viendra vous transférer en véhicule privé pour vous rendre à Alberobello, ville classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco célèbre pour ses trulli, ces habitations aux toits de pierres sèches en forme de cône. Depuis les toits, on a une vue imprenable sur la Vallée d’Itria.

Après une nuit à Alberobello, enfourchez votre vélo et pédalez à travers les vignes et les oliveraies. N’hésitez pas à vous arrêter pour déguster les vins blancs typiques de la région, notamment celui de Locorotondo – avec modération, bien entendu ! Après 35 km, vous arrivez à Ostuni, « la ville blanche », qui évoque les villages des îles grecques. Flânez dans ses ruelles et admirez sa cathédrale et ses nombreux palais. Pour vous rafraichir, reprenez votre vélo et pédalez quelques kilomètres de plus pour rejoindre les plages. Certaines comptent parmi les plus belles des Pouilles, comme Lido Morelli, plage de sable blanc longue de près de deux kilomètres, et Torre Pozzelle, plus sauvage, avec ses falaises, ses criques et la végétation méditerranéenne qui l’entoure.

Le jour suivant, rejoignez Lecce en train en moins d’une heure puis baladez-vous à vélo dans la ville. Commencez par la Piazza Duomo, jadis utilisée comme citadelle fortifiée, et admirez la cathédrale, le Duomo di Lecce, et le palais épiscopal qui forment l’un des plus beaux ensembles baroques d’Italie. Non loin de là, sur la Piazza Sant’Oronzo, se trouvent des monuments historiques comme l’Amphithéâtre, vestige de l’époque romaine, le Palazzo del Seggio, qui abrite des expositions d’art, et l’église de Santa Maria delle Grazie.  La place, très animée, est idéale pour dîner ou boire un verre.

Le quatrième jour, pédalez à travers la campagne au milieu des oliviers, traversez le centre historique baroque de Galatina, ville d’art classée, puis poursuivez jusqu’à la côte de la mer Ionienne où vous faîtes étape à Gallipoli. Le centre historique est situé sur une île reliée au continent par un pont. Déambulez dans les ruelles typiques puis, le soir venu, allez danser dans l’une des nombreuses discothèques en plein air – mais n’oubliez pas de garder de l’énergie pour l’étape du lendemain !

Vous continuez votre itinéraire vélo vers Santa Maria di Leuca, la pointe la plus au sud de la Botte italienne. Elle est célèbre pour son phare haut de 48 mètres, situé à 102 mètres au-dessus du niveau de la mer. Depuis son promontoire, vous avez une vue exceptionnelle sur le point de rencontre entre la Mer Adriatique et la Mer Ionienne.

L’étape suivante est la plus longue -65 km-, mais vous serez récompensés de vos efforts par le panorama magnifique sur la mer depuis les falaises. Pour vous rafraichir, faites une pause baignade dans les ruisseaux naturels de Castro Marina, Santa Cesarae Terme ou Porto Badisco. Vous terminez le parcours à Otranto, jolie ville qui vaut la visite pour son château imposant, ses murs d’enceinte et ses tours. Sur le petit port, vous trouverez d’excellents restaurants de poissons. Ensuite, promenez-vous sur la magnifique plage de sable blanc aux eaux turquoise.

Le septième et dernier jour, vous retournez à Lecce. Avant de rejoindre l’aéroport de Brindisi ou Bari, faites une dernière balade dans le centre historique en dégustant des gelati ou des gâteaux aux amandes typiques des Pouilles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *